Chargement...

10-04-2018: Réunion d’information suite aux récentes... (Toulouse, Occitanie, FR)

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par mc², 9 Avril 2018.

Réunion d’information suite aux récentes perquisitions et interpellations

la Chapelle
36 Rue Danielle Casanova, 31000 Toulouse, France

Mardi, 10 Avril 2018 - 06:00 PM
(fin le Mardi, 10 Avril 2018 - 10:00 PM)

Fuseau horaire: Europe/Athens


Cet événement est terminé...
  1. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    1 079
    479
    207
    Août 2014
    Suite aux perquisitions , interpellations, GAV, et détentions de la semaine dernière à Toulouse, Limoges, Amber et ailleurs, réunion d’information.

    Comme déjà annoncé à divers endroits, les dernières semainesont été riches en émotion. Perquiz dans différents lieux, GAV, détentions provisoires. On apprend que des enquêtes sont en cours depuis plusieurs mois, qu’elles concernent sans doute de nombreuses personnes et lieux à Toulouse et ailleurs, que des écoutes téléphoniques et des filatures ont eu lieu, qu’elles sont sans doute encore en cours.
    L’état et les flics veulent se venger. Depuis la loi travail notamment, des gestes protéiformes s’en prennent directement aux infrastructures policières et étatiques, à la circulation du capital, à la domination sous nombreuses de ses formes.
    La révolte doit etre matée. C’est en tout cas ce qu’ils veulent nous faire croire, faire des exemples, instiller la peur et la défiance, isoler des actes et des personnes.
    Considérant en plus, parmis d’autres merdes, les attaques de fafs dans les facs ou les flics s’apprếtant à expulser les récalcitrants de la Zad, il faut bien avouer que le climat actuel pue de la gueule.

    Face à ce constat nauséabond, une envie : discuter, s’informer, analyser, réagir. Casser l’isolement et la peur, prendre de la force, ne pas courber l’échine. Prendre ces vagues répressives au sérieux, anticiper ses futurs développements, les contrer tant que possible.Echanger outils et réflexions. Collectivement.

    Si ces questions vous intéressent, vous font écho, vous interpellent, vous êtes invitées à une réunion publique mardi 10 avril, à 18h pétantes à la Chapelle, 36 rue Casanova, métro Canal du midi.


    Parce que c’est pas la première fois.
    Parce que ça sera pas la dernière.
    Parce que Bure
    Parce que la Zad
    Parce que les frontières
    Parce qu’y en a marre du "pas si pire".
    Parce qu’on peut pas rester sans rien faire.
    Parce que notre rage nous rend fortes, parce que la riposte nous
    renforce.
     
  2. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 331
    1 628
    425
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Répression en cours : les deux d’Ambert sont sortis !
    Publié le 20 avril 2018
    Depuis le 27 mars, de multiples perquisitions, arrestations et incarcérations touchent des anarchistes et assimilé-e-s, dans toute la France (Ambert, Amiens, Limoges, et Toulouse pour le moment).

    Petite brève pour annoncer une bonne nouvelle dans le brouillard ambiant. Les deux compagnons d’Ambert incarcérés depuis le 28 mars dernier sont sortis sous contrôle judiciaire après le jugement de l’appel de la mise en détention. Ils doivent pointer 2 fois par semaine et ont interdiction de se voir et de communiquer entre eux ainsi qu’avec un certain nombre de personnes.

    Par ailleurs au cours du procès qui devait se tenir à huis clos mais qui ne s’est pas tenu à huis clos parce que le procureur a oublié de le demander, on a pu récolter quelques infos.

    Le seul fait mentionné a été tentative de destruction de bien appartenant à autrui, faisant référence à un dispositif incendiaire trouvé sous un véhicule Enedis à Ambert en juin dernier. Aucun ADN ou empreinte n’a été retrouvé sur le dispositif.
    Des dispositifs « de même nature » ont été trouvés dans un des lieux perquisitionné à Ambert.

    En ce qui concerne l’enquête, elle durerait depuis de longs mois et a au moins impliqué des écoutes téléphoniques, de la géolocalisation (des téléphones),des traceurs GPS sur au moins deux voitures, et des photos des renseignements montrant des gens ensemble.

    Des infos un peu plus précises devraient venir bientôt.

    P.-S.
    Précédents textes sur ces affaires