Chargement...

4-03-2016: Solidarité précaires: le café des CAFARDS (Bagnolet, Île-de-France, FR)

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par ninaa, 2 Mars 2016.

Solidarité précaires: le café des CAFARDS

Le Rémouleur
106 Rue Victor Hugo, 93170 Bagnolet, France

Vendredi, 4 Mars 2016 - 03:00 PM
(fin le Vendredi, 4 Mars 2016 - 07:30 PM)

Fuseau horaire: Atlantic/Reykjavik


Cet événement est terminé...
  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Vendredi 4 mars de 15h à 19h30
    Café des CAFards
    Rendez-vous le 1er vendredi de chaque mois, de 15h à 19h30.
    15h-16h30 : pour partager les infos et analyses sur l’actualité
    16h30-19h30 : permanence
    Le Rémouleur
    106, rue Victor Hugo
    93170 Bagnolet
    (M° Robespierre ou M° Gallieni)

    https://infokiosques.net/le_remouleur
    Mail : leremouleur@@@riseup.net
    S’inscrire à la lettre d’info du local
    Nous sommes des centaines de milliers, rien qu’en Ile-de-France, à dépendre des institutions sociales, pour nos revenus, pour le logement, bref pour vivre. Et nous sommes des centaines de milliers à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer, et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire, pour conserver nos maigres allocations. Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser par avance toute forme de défense collective. C’est pour s’opposer à cette politique que les CAFards, collectif de chômeuses, chômeurs et précaires, proposent un rendez-vous ouvert à tous une fois par mois pour échanger nos expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre sur les lieux de gestion de la précarité. Pour affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs que ceux que cette société voudrait nous faire intérioriser. Là où ils voudraient nous enfermer dans la peur et l’isolement, il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !
     
    BrainDommage apprécie ceci.