Chargement...

Antivaccins: fantasmes et réponses scientifiques

Discussion dans 'Discussion générale' créé par ninaa, 31 Décembre 2021.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste

    BigPragma

    [​IMG]

    BigPragma

    [​IMG]
     
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    L’OMS a-t-elle critiqué l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 ?
    La pandémie de Covid-19 en Francedossier
    Un groupe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé, chargé de l’analyse de l’efficacité des vaccins face aux variants, a appelé les laboratoires à produire des vaccins plus performants contre la transmission du Covid-19 et plus durables dans le temps. L’organisme continue cependant de miser sur les produits actuellement disponibles pour lutter contre la pandémie.

    Vous nous avez interrogés sur une prise de position récente de l’OMS au sujet des vaccins contre le Covid-19. De nombreux internautes affirment que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a critiqué «le tout vaccinal et dit que les vaccins n’empêchent pas la circulation du virus»et a déclaré que «combattre la pandémie à coups de doses de rappel n’est pas une stratégie viable».


    Ces propos font référence à un communiqué publié mardi par le groupe d’experts du groupe consultatif technique sur la composition du vaccin contre le Covid-19 (Technical Advisory Group on Covid-19 Vaccine Composition, ou TAG-CO-VAC) de l’OMS qui a pour mission d’analyser les implications des variants préoccupants sur la performance des vaccins. Dans ce texte apparaissent effectivement les phrases «il est peu probable qu’une stratégie de vaccination basée sur des rappels répétés de la composition initiale du vaccin soit appropriée ou viable» et «le TAG-CO-VAC considère que les vaccins contre le Covid-19 qui ont un impact élevé sur la prévention de l’infection et de la transmission, en plus de la prévention de la maladie grave et du décès, sont nécessaires et doivent être développés».

    Une plus grande égalité d’accès aux vaccins recommandée
    Les experts de l’OMS ont-ils disqualifié les vaccins actuels ? Les membres du TAG-CO-VAC continuent de préconiser «un accès plus large, au niveau mondial, aux vaccins Covid-19 actuels pour les séries primaires et les doses de rappel, dans l’espoir que cela atténue également l’émergence et l’impact des nouveaux variants préoccupants». La phrase sur la mauvaise viabilité d’une stratégie de multiplication des doses de rappel avec les vaccins actuels fait d’ailleurs suite à deux paragraphes, dans lesquels les experts de l’OMS soutiennent que «la priorité immédiate pour le monde» est d’abord «d’accélérer l’accès à la primo-vaccination, en particulier pour les groupes les plus à risque de développer une maladie grave».


    Depuis le début de la pandémie, l’OMS a constamment défendu la priorité qui doit être accordée à l’accès au vaccin pour les groupes les plus à risque dans le monde entier, plutôt que l’utilisation de doses de rappel ou l’inoculation de groupes moins prioritaires dans des pays privilégiés. Cette affirmation de l’OMS revient donc à dire que tant que des populations n’auront pas accès aux vaccins, le virus et ses variants continueront de se propager.

    Des vaccins plus efficaces contre la transmission nécessaires
    Concernant l’attente de vaccins plus efficaces contre le Covid-19, le groupe d’experts appelle effectivement à ce que de nouveaux vaccins, plus performants, soient produits. Ce qui revient, de fait, à une critique en creux des vaccins disponibles aujourd’hui. Ces derniers (que l’institution appelle de ses vœux) doivent «être basés sur des souches génétiquement et antigéniquement proches du ou des variants circulants du Sars-CoV-2» mais surtout ils nécessitent, en plus de protéger contre la maladie grave et les décès, d’«être plus efficaces dans la protection contre l’infection, ce qui réduira la transmission communautaire et la nécessité de mesures sanitaires et sociales strictes et de grande envergure» et de «susciter des réponses immunitaires larges, fortes et durables afin de réduire la nécessité de doses de rappel successives».

    En attendant, l’OMS continue de miser sur les vaccins actuels, dont la composition «devra peut-être être mise à jour, afin de garantir que les vaccins contre le Covid-19 continuent d’offrir les niveaux de protection recommandés par l’OMS contre l’infection et la maladie par les variants préoccupants, y compris omicron et les variants futurs».

    L’OMS a-t-elle critiqué l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 ?
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 787
    318
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 34 ans
    Canada
  6. anarchiste, autonome
    Les anti-vaccins donnent présentement beaucoup de crédibilité à un certain Robert Malone qui prétend être "l'inventeur du mRNA", c'est archi-faux, il n'est que l'un des 484 personnes ayant travaillé sur la technologie mRNA et tous les autres soutiennent le vaccins. C'est comme les changements climatiques, même si 999 scientifiques disent la même chose, les complotistes vont choisir d'écouter le seul qui dit l'inverse des autres.

    [​IMG]
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 6)

  1. ninaa
  2. depassage
  3. Ganate
  4. Anarchie 13
  5. octobrenoir
  6. Ungovernable