Chargement...

Documentaire Carole Roussopoulos 14 documentaires

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par Dagomir, 5 Septembre 2020.

  1. Dagomir
    Offline

    DagomirMembre du forum Membre actif

    109
    31
    75
    Fev 2020
    Belgium
    Carole Roussopoulos (1945-2009)

    14 documentaires


    [​IMG]


    Carole de Kalbermatten est née en 1945 à Lausanne. Elle passe son enfance à Sion et s’installe à Paris en 1967. Deux ans plus tard, sur les conseils de son ami l’écrivain Jean Genet, alors qu’elle vient d’être licenciée par le magazine Vogue, elle achète l’une des premières caméras vidéo portables [...]. Avec son compagnon Paul Roussopoulos, elle fonde le premier collectif de vidéo militante, "Vidéo Out", et dès lors ne cesse de donner la parole aux "sans-voix", opprimé·es et exclu·es : "La vidéo portable permettait de donner la parole aux gens directement concernés, qui n’étaient donc pas obligés de passer à la moulinette des journalistes et des médias, et qui pouvaient faire leur propre information". Le militantisme vidéo de Carole Roussopoulos s’inscrit dans le courant de contestation culturelle issu de mai 68. Tout au long de la décennie 70, dotée d’un sens aigu de l’Histoire, elle accompagne les grandes luttes qui lui sont contemporaines, livre une critique des médias, dévoile les oppressions et les répressions, documente les contre-attaques et les prises de conscience. Caméra au poing, Carole Roussopoulos soutient les grèves ouvrières (six documentaires en trois ans sur les conflits Lip), les luttes anti-impérialistes (celles des Palestinien·nes, Black Panthers et autres mouvements de libération), homosexuelles (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) et surtout féministes : les combats en faveur de l’avortement et de la contraception libre et gratuite dès 1971, la mobilisation des prostituées de Lyon en 1975, celle contre le viol, la lutte des femmes à Chypre et dans l’Espagne franquiste. [...] Entre 1973 et 1976, Carole Roussopoulos enseigne la vidéo à la toute nouvelle Université de Vincennes. En 1982, avec ses complices Delphine Seyrig et Ioana Wieder, elle ouvre le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, premier centre de production et d’archivage de documents audiovisuels consacrés aux femmes [...]. À partir de 1984, au sein de Vidéo Out, elle poursuit son exploration de sujets ignorés (pauvreté extrême, sans-abris, toxicomanie, prisons, mort des malades) et commence sa série sur l’inceste, Le Tabou des tabous, dont le premier volet est sous-titré La Conspiration des oreilles bouchées (1988). [...] En 1995, elle retourne vivre dans le Valais, près de Sion, et continue d’y travailler comme réalisatrice, défricheuse de terrains négligés : violences faites aux femmes, viol conjugal, combat des lesbiennes, excision, études sur le genre, mais aussi personnes âgées, dons d’organes, soins palliatifs, handicap. "Je me réveille le matin et je me dis : ça, il faut que ça s’arrête’’, expliquait récemment Carole Roussopoulos. "Ce qui m’intéresse, c’est d’avoir un petit levier d’action sur la réalité, en toute modestie, car je n’ai jamais pensé qu’une bande vidéo allait changer le monde. C’est la conjoncture, la rencontre de gens à un moment donné, qui fait bouger les choses. Et alors, l’image et mon énergie peuvent effectivement intervenir. C’est une question d’énergie, plus que d’esthétique. Et une question de colère, un mot que j’aime beaucoup. Je trouve que la colère est quelque chose d’extrêmement positif. C’est ce qui fait qu’on ne s’endort pas". [...]

    Carole Roussopoulos, décédée en 2009, a réalisé et monté près de cent-cinquante documentaires, toujours dans une perspective féministe et humaniste, mue par la volonté constante de "faire comprendre que c’est un grand bonheur et une grande rigolade de se battre !" [...].

    (Source : Site de l'auteure)


    [​IMG]



    https://www.caroleroussopoulos.com]https://www.caroleroussopoulos.com

    film-documentaire.fr - Portail du film documentaire

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Carole_Roussopoulos]


    [​IMG]


    Hommage-Retrospective à la Cinémathèque en Juin 2004:







    ---------------------------------------------------





    Genet parle d'Angela Davis (1970)
    France | 1970 | 8 minutes

    [​IMG]

    Le 16 octobre 1970, au Hôtel Cecil à Paris, le groupe Vidéo Out (Carole et Paul Roussopoulos) filme la déclaration de Jean Genet enregistrée après l'annonce de l'arrestation d'Angela Davis, militante du Black Panther Party et enseignante de philosophie aux États-Unis. Dans le cadre de l’émission française de télévision L'Invité du dimanche devant être diffusée le 8 novembre 1970, l’écrivain Rezvani a invité des intellectuels, dont Jean Genet. La réalisatrice assiste à l’enregistrement effectué par l’équipe de l’ORTF dont le réalisateur est Jean-Daniel Pollet. Lors de la première prise, Jean Genet lit avec virulence le texte suivant (extraits) : "Angela Davis est dans vos pattes. Tout est en place. Vos flics - qui ont déjà tiré sur un juge de façon à mieux tuer trois Noirs -, vos flics, votre administration, vos magistrats s'entraînent tous les jours et vos savants aussi, pour massacrer les Noirs. D'abord les Noirs. Tous. Ensuite, les Indiens qui ont survécu. Ensuite, les Chicanos. Ensuite, les radicaux blancs. Ensuite, je l'espère, les libéraux blancs. Ensuite, les Blancs. Ensuite, l'administration blanche. Ensuite, vous-mêmes. Alors le monde sera délivré. Il y restera après votre passage, le souvenir, la pensée et les idées d'Angela Davis et du Black Panther." Jean Genet dénonce violemment la politique raciste des États-Unis et manifeste son soutien à Angela Davis et aux Black Panthers. À la demande du réalisateur de l’O.R.T.F, il reprendra deux fois la lecture de son texte s’attachant à faire passer à l’écran son texte politique plutôt que sa personne. L’émission sera finalement censurée. La réalisatrice embrasse la scène d’un regard ironique. Elle pointe la différence d’attitude entre un Jean Genet conscient de son engagement et le comportement de l’équipe télévisuelle pressée de finir l’enregistrement. La cadence et le morcellement des prises télés s’opposent à la fluidité du regard de Carole Roussopoulos et à la proximité qu’elle a avec son personnage.


    Fichier:

    AVI | 340x464 | 1646kb.s | 7min28s | 98MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Genet.parle.d.Angela.Davis.1970.avi - Upload mirroir - MultiUp.org




    Le F.H.A.R. (Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire) (1971)
    France | 1971 | 26 minutes

    [​IMG]

    1971. En quelques mois, Carole Roussopoulos filme l’émergence joyeuse et totalement subversive du mouvement homosexuel dans le champ politique français : de l’insertion "sans invitation" du groupe de militants dans les rangs du défilé syndical du 1er mai aux "AG" fiévreuses qui suivirent et où s’exprima, pour la première fois, une volonté collective de casser les préjugés et d’ouvrir les esprits sur un sujet jusqu’alors tabou.


    Fichier:

    AVI | 640x464 | 1662kb.s | 26min | 348MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Le.F.H.A.R.1971.avi - Upload mirroir - MultiUp.org




    Munich (1972)
    Suisse | 1972 | 13 minutes

    [​IMG]

    En septembre 1972, un commando palestinien du nom de Septembre Noir prend en otage la délégation israélienne aux jeux olympiques de Munich. Ce film, qui dénonce l’hypocrisie de cette illusoire "paix olympique", est un montage d’images de la télévision officielle et d’images tournées dans les camps de réfugiés palestiniens de Jordanie en septembre 1971 (Septembre Noir), en pleine répression des populations palestiniennes par les armées du roi Hussein.


    Fichier:

    MKV | 720x540 | 1500kb.s | 12min35s | 156MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Munich.1972.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    Grève à Jeune Afrique (1972)
    France | 1972 | 20 minutes | 1 pouce

    [​IMG]

    "Au terme de deux mois d'une grève très dure, accompagnée d'une occupation des locaux, jour et nuit, les travailleurs de Jeune Afrique sont victimes d'un arrêté du tribunal des Référés qui autorise leur PDG, Bechir Ben Yahmed, à les faire chasser par la police. En cas de résistance ils risquaient de tomber sous le coup de la loi anti casseurs. Afin d'éviter aux camarades africains une probable expulsion du territoire français, les grévistes décident de partir. Mais avant de quitter les lieux ils organisent une manifestation de solidarité avec une centaines de journalistes de la presse traditionnelle et de la presse révolutionnaire. En voici des images. Cette manifestation s'est terminée par l'occupation temporaire des locaux provisoires dans lesquels Ben Yahmed s'était réfugié avec les jaunes. Ce film retrace cette grève exemplaire qui a été trahie par un syndicat". Voilà ce qu'on peut lire un déroulant du film. Cette oeuvre retrace l'histoire du journal Jeune Afrique. Elles donnent la parole à ceux qui dénoncent ce journal, estimant qu'il ne s'intéresse pas aux travailleurs, et qu'il n'est pas assez politique pour que les travailleurs puissent avoir envie de le lire. Les grévistes manifestent et distribuent des tracts dans les rues, avant la fin brutale du conflit.



    Fichier:

    MKV | 720x540 | 1387kb.s | 20min32s | 239MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Greve.a.Jeune.Afrique.1972.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    Y'a qu'à pas baiser ! (1973)
    France | 1973 | 17 minutes | 1/2 pouce

    [​IMG]

    Une femme prend la décision de ne pas garder son enfant. Le film alterne la séquence d’un avortement mené selon la méthode Karman – alors que cette pratique est encore illégale en France – et des images de la première manifestation de femmes en faveur de l’avortement et de la contraception qui a lieu à Paris le 20 novembre 1971.


    Fichier:

    MKV | 720x540 | 1500kb.s | 16min40s | 209MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Y.a.qu.a.pas.baiser.1973.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    Lip I : Monique (1973)
    France | 1973 | 25 minutes | Hi 8

    [​IMG]

    Besançon, août 1973 : des travailleurs et des intellectuels se battent farouchement pour sauver
    la fabrique de montres Lip. Après l'occupation de l'usine Lip de Besançon par les forces de l'ordre,
    une ouvrière activiste, Monique Piton, raconte les quatre mois de lutte, la place des femmes,
    ce qu'elle y a appris, et critique le rôle de la télévision.


    Fichier:

    AVI | 640x448 | 1600kb.s | 24min57s | 322MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Lip.I.Monique.1973.avi - Upload mirroir - MultiUp.org




    Young Lords (1975)
    France | 1975 | VO anglais sans STFR | 14 minutes

    [​IMG]

    Une jeune femme parle des "young lord", les portoricains vivant aux Etats-Unis mais qui n'ont pas les diplômes nécessaires pour trouver du travail. Le film retrace rapidement l'histoire du mouvement, né en 1969. Inspiré par les luttes noires américaines, c'est initialement un mouvement très politisé. Il devient plus social à partir de 1970. Le film nous fait ensuite découvre un lieu d'accueil du mouvement pour les junkies. Ils témoignent des conditions de vie difficiles des minorités, des problèmes de drogue et des aides mises en place pour tenter de les sortir de leur addiction. Ils dénoncent un plan du gouvernement qui viserait à se débarrasser des noirs et des portoricains par le biais de la drogue ; le programme de substitution par méthadone, légale et mise à disposition par le gouvernement, maintient les junkies dans un esclavage mental, qui les conduit à la mort. Ils parlent également de tout le système de propagande et de conditionnement mental de la société.


    Fichier:

    Qualité médiocre (sautes d'images)

    MKV | 720x540 | 1517kb.s | 13min34s | 170MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Young.Lords.1975.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    Les prostituées de Lyon parlent (1975)
    France | 1975 | 46 minutes

    [​IMG]

    Au printemps 1975, quelque deux cents femmes prostituées occupent l’église Saint-Nizier à Lyon.
    Rieuses ou craintives face à la caméra de Carole Roussopoulos, ou dissimulées maladroitement,
    elles témoignent en tant que "femmes et mères" pour exiger que cesse le harcèlement policier,
    fiscal et social dont elles sont victimes. À l'extérieur de l’église, des moniteurs vidéo
    retransmettent les débats pour les passants, des hommes pour la plupart.


    Fichier:

    MKV | 720x540 |1496kb.s | 46min11s | 540MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Les.prostituees.de.Lyon.parlent.1975.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    S.C.U.M. Manifesto (1976)
    France | 1976 | 27 minutes | 1/2 pouce

    [​IMG]

    Lecture mise en scène du livre de Valérie Solanas, alors introuvable en France, par deux scribes modernes qui savent trier aussi bien dans les textes que dans les flux audiovisuels. Rage féminine contre violence masculine, tout le monde perd sauf l’histoire de la vidéo qui y gagne un pamphlet irrésistible.


    Fichier:

    AVI | 656x480 | 1518kb.s | 27min37s | 327MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs SCUM.Manifesto.1976.avi - Upload mirroir - MultiUp.org




    Maso et Miso vont en bateau (1976)
    Un film de Nadja Ringart, Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, Ioana Wieder
    France | 1976 | 55 minutes | Hi 8

    [​IMG]

    "Le 30 décembre 1975, après avoir vu sur Antenne 2 l'émission de Bernard Pivot intitulée Encore un jour et l'Année de la femme, ouf ! C'est fini, nous avons éprouvé le besoin immense d'exprimer notre point de vue, de répondre…" Le collectif Les Insoumuses (Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, Ioana Wieder et Nadja Ringart) détournent de manière humoristique une émission de Bernard Pivot avec Françoise Giroud. Un véritable détournement politique, un piratage humoristique et un manifeste pour la vidéo féministe.


    Fichier:

    MP4 | 704x492 | 54min 37s | 247MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Maso.et.Miso.vont.en.bateau.1976.m4v - Upload mirroir - MultiUp.org




    Christiane et Monique (LIP V) (1976)
    France | 1976 | 30 minutes

    [​IMG]

    En 1976, comme le titre "Libération", "Lip, c’est reparti !" À Besançon, les ouvriers réoccupent l’usine et relancent la production de montres. Monique, devenue assistante de publicité (cf. Monique-LIP I), et Christiane, ouvrière spécialisée, témoignent de la difficulté d’être femme dans une usine en lutte, de la démocratie difficile face aux ténors de la revendication syndicale et du refus subversif de considérer le travail comme une fin en soi.


    Fichier:

    AVI | 640x464 | 1660kb.s | 30min31s | 406MB


    Liens:

    Il s'agit bien de "Lip V" et non de "Lip VI", erreur de ma part

    Liste d'hébergeurs Lip.VI.Christiane.et.Monique.1976.avi - Upload mirroir - MultiUp.org




    Le Juge et les immigrés (1980)
    Un film de Danièle Bordes, Carole Roussopoulos
    France | 1980 | 30 minutes

    [​IMG]


    Document sur la lutte des travailleurs immigrés faisant la grève des loyers dans les foyers Sonacotra avec l’appui, sur le plan de la défense légale, de Jacques Verges, avocat, et du juge Bidalou.


    Fichier:

    MKV | 640x480 | 909kb.s | 40min | 334MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Le.juge.et.les.immigres.1980.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    Les Travailleuses de la mer (1986)
    France | 1985 | 26 minutes

    [​IMG]
    [​IMG]

    Sur le port de pêche de Lorient en Bretagne, près de 800 femmes travaillent,
    les fileteuses le jour, les trieuses de poissons la nuit. Quelques-unes témoignent
    des conditions dans lesquelles elles exercent leur métier, des conditions
    quasiment inchangées depuis cinquante ans : dans le froid, l’humidité
    et la glace, debout, portant de lourdes charges, et toujours sans statut.


    Fichier:

    MKV | 720x540 | 1247kb.s | 25min32s | 253MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Travailleuses.de.la.mer.1986.mkv - Upload mirroir - MultiUp.org




    Debout ! - Une histoire du mouvement de libération des femmes : 1970-1980 (1999)
    Suisse, France | 1999 | 90 minutes | Betacam SP

    [​IMG]

    Le monde enfin à l'envers. Né dans les années 70 d'une insatisfaction pour les unes, d'une conscience politique pour les autres, le mouvement de libération des femmes a profondément marqué les sociétés française et suisse. Une génération témoigne avec force et tendresse. À travers de nombreuses archives (sonores, photographiques et audiovisuelles), ce film rend hommage aux femmes qui ont créé et porté le mouvement de libération des femmes en France et en Suisse, à leur intelligence, leur audace et leur humour. Il se situe comme un relais entre les pionnières et les nouvelles générations.



    Fichier:

    AVI | 480x360 | 913kb.s | 1h32 | 692MB


    Liens:

    Liste d'hébergeurs Debout.mlf.C.Roussopoulos.1999.avi - Upload mirroir - MultiUp.org


     
    allpower apprécie ceci.
  2. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 820
    1 431
    4,661
    Nov 2012
    TROP BIEN !!!!!
    J'ai tout chopé avant que des quelconques ayant-droits viennent faire chier !
    Le super travail de la très grande Roussopoulos admirablement mis en valeur grâce à toi !
    Bravo !

    Si tu pouvais aussi mettre ce lien ici, ça serait cool :
    Films ou docs en rapport avec le féminisme et LGBTQ
     
    Dagomir apprécie ceci.
  3. Dagomir
    Offline

    DagomirMembre du forum Membre actif

    109
    31
    75
    Fev 2020
    Belgium
    Voilà c'est fait! Oui pour les ayants-droit je croise les doigts...
     
  4. lucifer
    Offline

    luciferMembre du forum Membre actif

    359
    64
    0
    Sept 2016
    Homme
    merci bien,une découverte totale pour moi
     
    Dagomir apprécie ceci.
  5. lucifer
    Offline

    luciferMembre du forum Membre actif

    359
    64
    0
    Sept 2016
    Homme
    j'ai essayé d'en télécharger 3 sur dl free et cela plante à chaque fois.Je vais ressayer plus tard
     
    Dagomir apprécie ceci.
  6. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 820
    1 431
    4,661
    Nov 2012
    J'ai eu aussi le même problème.
    Laisse multiup s'afficher en entier (la barre bleue qui défile tout en haut) et ça devrait marcher. Ou rééssaye 2-3 fois de suite.
    Perso, c'est comme ça que j'ai réussi...
     
  7. lucifer
    Offline

    luciferMembre du forum Membre actif

    359
    64
    0
    Sept 2016
    Homme
  8. lucifer
    Offline

    luciferMembre du forum Membre actif

    359
    64
    0
    Sept 2016
    Homme
    oui j'ai fait ça mais en plus cela plantait (5 fois pour le juege et les immigrés
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 6)

  1. Dagomir
  2. lucifer
  3. allpower
  4. godfrey
  5. louismehmes
  6. vekkialli