Chargement...

Dissolution des Zouaves

Discussion dans 'Anti-fascisme et luttes contre l'extrême-droite' créé par Anarchie 13, 6 Janvier 2022.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Pour combattre l'extrême droite - y compris ceux qui ont été dissous et reviennent sous un nouveau nom - il faut au moins les reconnaître, quand ils se cachent derrière des images "respectables".

    C'est ce que fait La Horde (les Zouaves figurent à la rubrique "GROUPES DE RUE"):

    La Horde -

    [​IMG]
     
  3. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 973
    594
    142
    Jan 2009
    France
  4. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Oui et qui a dit le contraire ? Où est ce que t'as lu qu'il fallait tenter de convaincre des racistes avant de te focaliser sur cette proposition que personne n'a émise ?
    Le fait est qu'aujourd'hui quand les anarchistes convainquent 10 nouvelles personnes Zemmour a réuni 80 000 adherents et a atteint les 15% d'intentions de votes.

    Il n'y a pas besoin d'être une entité consciente pour utiliser les gens. Les gènes utilisent les gens pour se perpétuer. Je savais que tu ferais la niaise à répondre ça.
    Ce ne sont pas les individus qui font la société mais la société qui se fait elle même par l'intermédiaire des individus. On nait dans une société dont on incorpore des valeurs, des comportements, des goûts en fonction de la place qu'on y occupe et on agit en fonction de ça. Donc oui le fascisme est l'expression d'une tendance d'évolution au sein de la société qui est produit par des contradictions internes au capitalisme (en particulier l'impérialisme du fait de la crise) et les individus sont seulement des gens pris dans cette crise qui y agissent en fonction de leurs intérêts, besoins, goûts, valeurs tous faconnés par le vécu dans cette même société.

    Si pour toi des theories convaincantes permettant de venir à bout du fascisme ce sont des théories qui tranforment les neonazis en antifa on n'est pas sorti de l'auberge.

    Sinon des théories convaincantes permettant de guider l'action de façon à être le plus efficace possible contre les fascistes il en existe sans doute et en tous cas c'est le rôle justement des antifascistes que de les élaborer.
    Sinon c'est quoi la solution ? Continuer à militer comme d'habitude en se disant "au moins Moi J'ai fait ce qu'il fallait, j'irai au paradis des militants" et regarder la société évoluer en spectateur ?

    Merci !
    Alors pourquoi tu viens toujours dire "bof ça sert à rien, de toute façon tout reste toujours pareil. Le fascisme c'est juste de la République en pire mais ça change pas de ouf alors pourquoi en faire tout un pataquès ? La dissolution des zouaves on s'en fout boarf ça change rien ils vont revenir... La théorie ? Ça ne sert à rien de toute façon il n'y en a aucun de convaincante et on peut pas changer les fascistes...".

    Bref moi je constate que le fascisme progresse parallèlement aux visées impérialistes des uns et des autres et qu'au contraire l'antifascisme régresse. Et je ne crois pas qu'on doive accepter ça comme.une fatalité en se disant "de toute façon dans ce monde capitaliste les resistants sont toujours minoritaires" ni se voiler la face en disant "de toute façon les VRAIS opprimés sont spontanément, intimement, de notre côté, le fascisme n'est qu'un épouvantail contre lequel on lutte comme d'habitude".
     
    allpower apprécie ceci.
  5. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    C'est un malentendu, je croyais que c'était ce que tu voulais faire, désolée d'avoir mal compris. Pour ma défense j'ai souvent entendu (dans des débats sur le sujet de la lutte contre le fascisme) préconiser d'essayer de convaincre des fachos. ls préconisaient d'ailleurs aussi de ne pas les prendre à rebrousse-poil (tout en n'ayant aucun problème à insulter les antifas et leur "intolérance").

    Tu as raison, l'anarchisme (et l'antiracisme) sont bien moins vendeurs et depuis toujours hélas que le fascisme. J'aimerais bien qu'il en soit autrement et avoir la recette pour ça...

    Là je dois sortir, mais en attendant pourrais-tu donner des références de livres ou articles permettant de mieux comprendre le fascisme et donnant des idées pour mieux lutter contre? Je te le demande très sérieusement, je les lirai et je demanderai à mon compagnon libraire de les commander pour que le plus de gens possible puissent en profiter.

    Et encore une fois je n'accepte absolument pas le fascisme comme une fatalité, qu'il ait progressé ou pas. Je suis prête à tout faire pour le combattre.
     
  7. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 332
    2 140
    4,980
    Nov 2012
  8. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Si tu lis plus attentivement mes messages, tu verras que je n'ai jamais nié que les Zouaves avaient des sympathies néonazis, comme aucun des antifas (La Horde comprise) dont j'ai relayé les articles ne l'a jamais nié non plus.

    Je pense d'ailleurs avoir rapporté assez d'éléments pour parler de ces accointances racistes, fascistes et même néonazis.
    Ce que disent tous les observateurs de ce groupe c'est qu'ils n'ont aucun DISCOURS, aucune THEORIE.
    L'article que tu as posté ne parle que de selfies et de violences.

    Donc pour en revenir au sujet initial, il semble toujours avéré que (je cite) "les Zouaves n'ont aucune production écrite, pas de journal, même pas le début d'un fanzine".
    Donc je ne pense pas que développer des arguments idéologiques, aussi documentés et pertinents soient-ils, soit la méthode appropriée pour les contrer. Et pour les empêcher de recommencer à commettre des violences sous une nouvelle appellation.

    A part ça ces derniers temps avec le COVID je ne milite plus du tout, ni contre les fachos, ni contre quoi que ce soit. fatigue militante ?
    Mais heureusement il y a des militants qui continuent à lutter (entre autres) contre les idées et pratiques fascistes. Ce dont je les félicite! :anti-nazi2::antifaflags::anarchy:
     
  10. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    J'en fais bien tout un pataquès, sinon pourquoi je relaierais régulièrement des articles antifascistes?

    Je m'en fous absolument pas, j'aimerais bien savoir comment faire pour qu'ils reviennent plus jamais!

    Je voudrais qu'on arrive à se comprendre: c'est pas parce que jusqu'ici je n'ai pas trouvé de théorie convaincante que je crois qu'il ne peut pas en exister: c'est bien pour ça que je t'ai demandé si toi tu en connaissais une!

    J'espère que des antifas (il en existe de très actifs, même en cette période difficile pour le militantisme) vont effectivement trouver une théorie qui vienne à bout de la tentation raciste et fasciste. J'en connais pas mal et crois-moi, s'ils ne sont pas plus nombreux c'est pas faute de se défoncer pour ça.

    Je me répète: c'est dommage de se disputer alors qu'on est d'accord sur l'essentiel: la nécessité de lutter contre les fachos.
     
  12. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 973
    594
    142
    Jan 2009
    France
  13. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Il en existe plusieurs, la brochure ci-dessous en résume un certain nombre et je trouve que ça devrait être une base pour n'importe quel collectif antifasciste d'avoir ce type de résumé, de confrontations entre théories historiques, or il faut aller sur un site maoïste pour en trouver. Et de manière générale je trouve leur documents sur le fascisme pertinents j'en joins un autre sur le national-socialisme comme anticapitalisme romantique. Il y avait aussi "qu'est ce que le fascisme ?" un texte du site lesenragés qui n'existe plus aujourd'hui mais il est tiré de Daniel Guérin.

    Brochure ANTIFASCISME - Présentation | lesmaterialistes.com

    L. Trotsky - Comment vaincre le fascisme ? (sommaire)

    Ce que j'avais déjà posté d'un anarcho-communiste libertaire :

    João Bernardo « Ils ne savaient pas encore qu'ils étaient fascistes » (les cinq articles) - mondialisme.org

    Mondialisme.org publie en général pas mal sur l'antisémitisme.

    Il y avait aussi un site appelé le naufrageur qui malheureusement a fermé.

    Toujours est-il que y a de quoi faire avec les écrits des révolutionnaires contemporains du fascisme. Le problème c'est qu'une partie d'entre eux était membre de l'internationale communiste (donc staliniens).

    C'est le cas de Dimitrov qui s'appuie sur les données d'un économiste communiste aussi pour avancer en gros que le fascisme est la prise du pouvoir politique et culturel directement par les monopoles. En somme, le capitalisme du fait de sa nature même (des propriétaires privés en concurrence sur un marché) ne peut aller que vers la concentration du capital entre les mains de monopoles (c'est-à-dire d'entreprises n'ayant aucune concurrence dans leur secteur). Selon la théorie marxiste ces monopoles ressentent alors encore plus la chute tendancielle du taux de profit puisqu'un des moyens qu'ont les entreprises pour faire plus de profit est d'attirer des clients qui allait faire leurs emplettes chez la concurrence, or un monopole par définition n'a plus de concurrence (ou elle est négligeable). Par conséquent pour augmenter son taux de profit les monopoles n'ont plus que 3 solutions : augmenter les prix (ce qu'ils peuvent se permettre puisque personne n'ira chez la concurrence), baisser les salaires ou baisser les frais de production c'est-à-dire faire en sorte que les matières premières et les machines leur reviennent moins cher. Baisser les salaires et augmenter les prix dans les deux cas c'est étouffer la classe ouvrière, le fascisme est alors un moyen de la contenir dans la violence en brisant ses organisations. Pour avoir des matières premières moins chères par contre il faut imposer des baisses de prix à d'autres entreprises et ça c'est une autre paire de manche. La réponse à ça c'est l'impérialisme tout simplement, la conquête des pays étrangers dont les entreprises vendent ces matières premières. Là encore diriger directement l'état pour ses intérêts par un régime fasciste répond à ce besoin. De plus, le fascisme fait ici d'une pierre deux coups puisqu'il mobilise les prolétaires dans le sens impérialiste via le nationalisme ce qui les détourne de la lutte de classes. En tout cas c'est comme ça que j'ai compris et sans doute un peu réinterprété avec ma propre connaissance de Marx ce que j'ai lu sur Dimitrov.

    Pour Trotsky le fascisme ne vient pas de ces grandes entreprises monopolistiques mais de la petite-bourgeoisie qui, à cause de la crise, est en voie de déclassement. Elle est prise d'une haine irrationnelle en perdant ses privilèges par rapport au prolétariat et sombre dans l'hystérie. Seulement pour Trotsky de mémoire il me semble qu'il ne donne pas cher de sa peau à ce mouvement petit-bourgeois justement parce qu'il est petit-bourgeois.

    La théorie maoïste allie les deux points : la petite-bourgeoisie a sa routine, elle est aliénée par la consommation et l'ambition de gravir les échelons et quand ces rêves s'effritent à cause la crise elle sombre effectivement dans l'hystérie et le complotisme : l'anticapitalisme romantique. Elle s'allie avec les monopoles nationaux et impérialistes tout en dénonçant la finance internationale apatride etc... et les institutions transnationales qui deviennent un frein à l'impérialisme (puisque les monopoles doivent alors attendre que les autres pays de l'alliance acceptent la guerre par exemple). Plutôt que de s'attaquer au capitalisme et à la propriété privée la petite-bourgeoisie préfère voir une intention malveillante derrière son déclassement et dénonce donc une élite cupide qui corrompt les médias et les politiciens.
    Sans oublier que le fascisme se veut un ni-ni, ni-libéral, il dénonce le libre-échange, la libre-circulation, l'égalité de tous devant la loi, etc... ni communiste bien évidemment car le communisme c'est la fin de la propriété privée et la socialisation des monopoles.
    Je trouve que cette vision est satisfaisante. Un Zemmour qui est à la pointe du fascisme en France fait ses visites à l'armée ouvertement, il parle de sortir de l'OTAN et dénonce les freins que sont les institutions transnationales et cultive la haine de l'étranger et la prédominance de l'intérêt national, il pave clairement la voie à la guerre et représente la fraction agressive impérialiste de la bourgeoisie. Mais en même temps il a un discours parfaitement populiste parlant dans sa vidéo d'annonce de candidature de "tiers-mondisation" de la france, d'un pays en décadence, où les valeurs se délitent, il n'a de cesse de rappeler qu'il n'est pas un politicien professionnel, qu'il représente le peuple, le "vous", qu'il n'en est pas là grâce au soutien des élites (hm... Bolloré ?), que les médias sont pourris par la "pensée dominante", etc, etc...

    ça me parait de bonnes bases de réflexions. Je ne les maitrise pas trop encore mais je pense qu'il faut les affiner pour ensuite savoir comment se militer.
     

    Fichiers attachés:

  14. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Je vais déjà lire les brochures.
    Je connais déjà mondialisme (et même Coleman en perso), j'ai même défendu le site sur le forum (avant de rencontrer Coleman, pour ceux qui douteraient de mon objectivité...) Mondialisme.org, Ni Patrie ni frontières, "racistes"?
    mais je ne suis pas très fan de Joao Bernardo.

    Je ne vais pas nier que les écrits sont importants (alors que mon compagnon est libraire!) cependant je reste dubitative sur l'efficacité de la théorie, en particulier contre les fachos qui n'ont comme objectif que la violence (puisque c'est le thème du topic).
    Quand je pense aux électeurs de Le Pen que j'ai rencontrés (et il y en a eu un certain nombre hélas) ou que j'ai vu témoigner dans les médias, j'ai peur qu'ils soient peu accessibles aux arguments intellectuels.
    Donc je suppose que ces théories peuvent avoir un impact sur le même public que je vise. Alors en effet pourquoi pas disposer d'arguments supplémentaires contre le racisme? (Contre le fascisme c'est enfoncer les portes ouvertes: je ne me vois pas dialoguer avec des individus qui seraient ne serait-ce qu'hésitants sur la nécessité de le combattre!)

    Pour en revenir aux bourrins néonazis sujets de ce topic:


    [​IMG]

    https://twitter.com/ArnaultRaphael/status/1480231428348653581

    6:34 PM · 9 janv. 2022

    Je vous jure que ça me désole mais SVP ne tirez pas sur la porteuse de mauvaises nouvelles... :(
     
  16. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 973
    594
    142
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Les théories ne sont pas efficaces en soi par opération du saint esprit. Il y a un va-et-vient entre la théorie et l'action, la théorie permet de guider l'action, l'action permet d'éprouver puis d'enrichir la théorie qui doit alors évoluer en cristallisant les acquis, etc... Ce n'est pas la théorie qui va faire reculer le fascisme, c'est une action antifasciste qui ne disperse pas ses forces et ne lutte pas contre des moulins à vent parce qu'il a bien identifié l'ennemi, sa stratégie et plus important que sa stratégie : les forces sociales qui le portent et celles qui s'y opposent. Une telle action antifasciste sait où et comment lutter en fonction du contexte.
    En ce sens bien sûr que les brochures seront insuffisantes car elles ne tirent pas les leçons pour l'action. Sauf qu'à l'heure actuelle, selon moi, l'action à mener est déjà de se former idéologiquement (je m'inclue car je suis loin d'être au point) car à mon sens les collectifs antifascistes ont actuellement très peu de théorie, leur action n'est pas guidée, ils agissent par émotion et non stratégiquement pour freiner le fascisme c'est-à-dire qu'ils vont voir que tels fascistes organisent une manif ils vont aller contre-manifester, tels fascistes posent des affiches ils les arrachent, l'état répriment des antifascistes ayant cassé à une manif ils organisent une manifs contre la répression, un tournoi de foot, etc... c'est au coup par coup et il n'y a pas de vision de long terme. En tout cas c'est vraiment l'impression que j'ai. Et lorsqu'on a des textes théoriques comme un de la GALE mais leur site ne fonctionne plus donc je te mets l'ancien : Groupe Antifasciste Lyon & Environs : Pourquoi ? | Groupe Antifasciste Lyon & Environs
    Y a pas une seule référence historique, à un auteur et en fait pour un groupe "antifasciste" pas une seule référence au fascisme. Le mot "fascisme" n'est employé qu'une seule fois dans un slogan pour dire "lyon ville de résistance au fascisme". C'est leur présentation mais on chercherait en vain une définition du fascisme :/ Même sur la horde dans la FAQ on a une réponse à "qu'est-ce-que l'extrême-droite ?" mais pas à "qu'est-ce-que le fascisme ?" or je pense que ça devrait poser question au moins parce qu'on parle bien d'antiFASCISME en héritage d'un mouvement qui ne s'est pas appelé "antiEXTRÊME-DROITE", est-ce-que les deux sont équivalents ?

    Décidément on n'est pas d'accord sur les bases. Je pense justement qu'au sens strict très peu de personnes sont objectivement racistes, même subjectivement très peu de personnes s'affirment racistes ou cautionnent le racisme et le racisme est condamné par la loi. Alors on peut prendre une acception plus large du racisme, non génétique, comme l'ethnodifférencialisme et effectivement c'est plus répandu. Mais, de mon point de vue, ça relève de l'idéologie et non, comme le prétendent pourtant de nombreuses personnes à gauche, d'une structure ou d'un système.
    Alors que le fascisme est pour moi un mouvement / une évolution de la société dans sa base matérielle et non seulement une idéologie, il est le capitalisme dans une de ses phases, allant à la guerre, en crise, il est en tout cas le mouvement que tente d'insuffler la bourgeoisie impérialiste... Et en ce sens il peut prendre bien des formes, selon l'époque et le lieu, afin de s'imposer. Ce qui fait que contrairement à ce que tu as l'air de dire je suis convaincu qu'il est beaucoup moins évident aujourd'hui de lutter contre le fascisme que contre le racisme pour l'immense majorité des personnes (et d'ailleurs je te renvoie à mon paragraphe précédent puisque tous les groupes antifascistes dénoncent clairement le racisme alors qu'on l'a vu le fascisme est absent).
    Ainsi, c'est la position que je défends depuis un moment, je pense que dans le mouvement écolo ésotérique ainsi que dans les pseudomédecines et les délires sectaires il y a de forts liens avec le fascisme (Steiner en est une preuve, les théories du complots omniprésentes dans ces milieux une autre) et pourtant il est très dur de le reconnaitre, ce sont même des milieux qui obtiennent une forte sympathie. Aujourd'hui on a un Idriss Aberkane par exemple qui passe pour une référence des antivax qui a un discours complètement fascisant avec des élites qui ont des médias aux ordres manipulant la population, les scientifiques aussi sont aux ordres, les politiciens aussi, etc... Le gars fait d'ailleurs partie du Front Populaire de Miche Onfray (ou y participe) ce qui en dit déjà long... mais pas à tout le monde. Pourtant le terme de fascisme est employé avec trop de pudeur et ce gars a un réel succès. Tout comme un Dieudonné, un raptor dissident, un freeze corleone... Je ne pense pas du tout que le fascisme soit correctement localisé pour partie importante des gens, et donc mathématiquement une bonne partie d'entre eux sont plus qu'hésitant à la nécessité de le combattre (ils te diront vouloir combattre le "fascisme" en tant que terme, de façon abstraite, oui, par contre le fascisme concret qui se déroule sous nos yeux c'est une autre histoire).

    ça me désole aussi. Crois-moi, je ne suis pas pour parler avec le fascisme, le fascisme s'écrase il ne se discute pas.
     
  18. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Les articles des matérialistes conseillent des stratégies électorales (l'appel à "l'unité de la gauche" n'est pas une nouveauté, mais bien sûr aucun petit parti de gauche ou d'extrême gauche n'acceptera de se sacrifier au nom de la lutte contre les partis d'extrême droite...).

    Sinon je partage le point de vue de ce texte que tu avais toi même relayé (à propos du procès du meurtre de Clément Méric, et de la lutte contre le fascisme en général), ainsi que les propositions d'actions de ces antifas:

    Compte-rendu en direct du procès des meurtriers de Clément Méric

    Réflexion autour du « procès de l’extrême-droite »… - Non Fides - Base de données anarchistes

    Compte-rendu en direct du procès des meurtriers de Clément Méric
     
  20. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Compte fermé

    148
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    lutter contre le fascisme avec des totalitaires de gauche c'est de la merde. trots, ml, stalinos, des gens qui font l'apologie d'idéologie éliminationnistes, de dictatures au secours !

    les matérialistes c'est du stalinisme pur avec du patriotisme sur les bords. au secours ! des antianarchistes revendiqués: https:))//www(.)lesmaterialistes(.)com/contre-anarchisme

    le va-et-vient entre la théorie et l'action encore faut il qu'il soit objectif mais dans les collectifs activistes les biais endogroupes, les appétits de pouvoir sont importants ce qui crée de la discorde de la domination des exclusion et c'est pourquoi j'arrête tout militantisme. veuillez svp désactivez mon compte. merci. adieu.
     
  21. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 332
    2 140
    4,980
    Nov 2012
    Si telle est ta décision... Porte-toi bien
     
  22. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 973
    594
    142
    Jan 2009
    France
  23. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    C'est vrai. Lesmaterialistes sont des staliniens faisant l'apologie de Staline et de Mao. Il n'est bien sûr pas question de lutter avec eux.
    Malheureusement je trouve que leurs analyses du fascisme sont parmi ce qu'on trouve de plus riche en francophone sur le web. Et j'aimerais bien que ça ne soit pas le cas, mais alors il faut faire le travail qu'ils ont pris la peine de faire, d'archivage, commentaire de théories de révolutionnaires sur le fascisme en faire une synthèse en s'appuyant sur les faits historiques ET une approche révolutionnaire scientifique (et non pas du bricolage) et c'est un travail important (dans tous les sens du terme d'ailleurs) et c'est peut-être pour ça qu'aucun collectif ne y s'attèle, d'autant qu'il est peu valorisant (c'est moins spectaculaire que des actions de terrain), etc...

    Et je pense que c'est une nécessité absolue parce que je ne comprends pas qu'en france un rapeur comme Freeze Corleone 1) puisse faire des millions de vues, 2) puisse être aduler par les critiques de rap, 3) qu'aucun collectif antifasciste (quasiment et à ma connaissance) ne le condamne. Que Dieudonné ait pu prospérer en se faisant passer pour quelqu'un de gauche pendant plusieurs années alors qu'il était déjà clairement antisémite et que même une fois son sketch choc passé il ait fallu du temps pour qu'il soit unanimement désapprouvé. Que Chouard ait été si difficilement désigné comme fasciste sous prétexte qu'il ne faisait pas l'apologie de l'autoritarisme (même par moi à l'époque)... Etc...
     
  24. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 332
    2 140
    4,980
    Nov 2012
    Perso, je pense qu' "agir par émotion" ne me semble pas spécialement une erreur politique !
    Tu peux agir "instinctivement" "émotionnellement" quand tu attaques ou quand tu te fais agresser (ou autrui) par des racistes/fascistes/boneheads... Et pour moi, c'est parfait ! Pas besoin d'avoir un bagage idéologique pour attaquer ou riposter !
    Alors qu'au contraire, tu peux avoir un super bagage idéologique, mais te casser en courant en abandonnant la personne agressée !
    Après, c'est clair qu'il est indispensable de savoir ce qu'on combat ! Ne serait-ce que pour pouvoir argumenter devant des contradicteurs ! Mais surtout pour pouvoir mettre des mots sur une réaction "épidermique" contre l'intolérance, la haine d'autrui et le délire "El Duce" ! De plus, savoir vraiment contre qui on se bat renforce notre motivation !

    Je ne sais plus si cet essai d'Umberto Eco (datant de 2017) avait été déjà partagé ici...
    Je le remets néanmoins ici, car il me semble très précis quant à la définition du fascisme :
    Reconnaitre le fascisme – Umberto Eco – Tarage – Anarcha-féminisme

    Le résumé de cette brochure :
    [​IMG]
    [​IMG]
     
  25. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 973
    594
    142
    Jan 2009
    France
  26. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Bien sûr mais là tu parles d'une situation locale et à court terme. Les émotions sont utiles dans ce genre d'action mais si on regarde le fascisme à l'echelle de la société je pense qu'il faut une stratégie. Je ne pense pas que le fait qu'une personne ait fui ou non lors d'une confrontation ou ait réagi instinctivement de telle ou telle manière ait un impact à l'échelle plus globale sur la progression du fascisme. Après il va de soi que dans la situation même les émotions peuvent être un bon guide. Puis même si je veux écraser le fascisme avec une stratégie c'est parce qu'il me hérisse les poils c'est tout la limite d'opposer raison et émotions.

    Effectivement je l'avais lu c'est un bon texte aussi ! Bien vu !
     
    allpower apprécie ceci.
  27. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  28. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Extrême droite. Quand des néonazis défilent dans Paris
     
  29. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  30. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
  31. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 332
    2 140
    4,980
    Nov 2012
    Pour revenir aux zouaves et à la riposte antifa dans la rue...

    :antifaflags: Un p'tit clip sympa pour les 4 ans de la Jeune Garde Lyon :antifaflags:

     
  32. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  33. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    C'est clair, venir à bout des bourrins néonazis ultraviolents, je ne crois pas que ça puisse se faire avec des analyses historiques ni des arguments rationnels. En fait je ne sais pas comment on peut empêcher ces connards d'attaquer des immigrés, des homosexuels, des transexuels? En manif bien sûr les antifas peuvent intervenir mais quand ces salauds s'en prennent à des gens isolés? Un copain s'est fait choper dans un coin après une manif par une bande de fachos. Même s'il avait été du genre à se bagarrer c'est pas Bruce Lee, à un contre dix il n'avait aucune chance.

    Car contrairement à ce que martèlent les médias en cas de violences fachos: la plupart du temps, ce ne sont pas des "rixes" mais bien des tabassages.

    Reste que la dissolution des Zouaves est loin d'être effective (voir l'article de l'Humanité ci dessus). Et qu'il ne faut pas être dupe de l'état protecteur contre les fachos.

    Jeune Garde Antifasciste a retweeté
    Cem Yoldas

    @CemYoldass

    ·
    17 janv.

    Un passant a été tabassé par des membres de Generation Identitaire (groupuscule dissous) sous les yeux de plusieurs gendarmes. Les aggresseurs n'ont pas étés inquiétés. Encore une fois, l'État est d'une passivité complice avec les violences de l'ext-droite.

    [​IMG]

    StreetPress

    @streetpress
    · 17 janv.
    Génération identitaire, groupuscule violent dissous, a pu défiler ce samedi dans Paris. La manif n’a pas été interdite. Et ce qui devait arriver arriva : des militants ont tabassé un passant.

    https://twitter.com/jeune_garde
     
  34. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 241
    1 771
    462
    Fev 2014
    France
  35. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste




    [​IMG]


    À droite, complètement vêtu de noir et cagoulé, nous avons pu identifier Marc de Cacqueray, le leader du groupuscule violent Zouaves Paris. / Crédits : Yann Castanier

    Le groupuscule interdit Génération identitaire défile et agresse dans Paris
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 13)

  1. Anarchie 13
  2. ninaa
  3. Ganate
  4. allpower
  5. octobrenoir
  6. gracchus
  7. depassage
  8. Alba
  9. Lagniole
  10. Kwak
  11. Sim
  12. MusketeerZ
  13. manolis