Chargement...
  1. raaph
    Offline

    raaphMembre du forum Membre actif

    369
    55
    2
    Juil 2016
    Homme
    France
  2. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire


    WAAAAA t'es dans un autre level toi xD apres je tient a dire que j'en ai fait que 2-3 donc j'ai presque aucune experience la dedans donc voila ^^
    pour le canson je fait avec ce que j'ai et comme j'en pleiiiin bah voila
    sinon merci pour le partage des pochoir c'est cool et ca donne des idees je pensais en fait un "burn your school" pour le mettre pres de mon lycée c'est pas mal nan? xD
    bref merciiii
     
    ninaa apprécie ceci.
  3. raaph
    Offline

    raaphMembre du forum Membre actif

    369
    55
    2
    Juil 2016
    Homme
    France
  4. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    geenial j'irai chequer ca des que j'ai du temps merci bcp pour moi et tt les autres ;)
     
  5. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    KIOSQUE

    Bonjour, je cherche à fabriquer un petit kiosque ambulant pour distribuer, prêter des brochures, notamment celles de [infokiosques.net] , donc spécialement du A5. Si vous avez des idées, voir des plans je suis preneur. l'idée est que cela soit aussi démontable pour rentrer dans le coffre d'une voiture.
    Une autre question : légalement, j'imagine qu'on va me péter les couilles si je distribue gratuitement des brochures subversives ? genre celle là : [infokiosques.net] - Manuel de sabotage sur le sabotage. Ou bien c'est free ? Je le ferai de toute manière mais mieux vaut savoir ce qu'on encoure.

    Merci
     
  6. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 036
    2 003
    4,899
    Nov 2012
    J'adore ! :) !
    Par kiosque, tu entends avec un toit ?
    Sinon, des planches, des tréteaux, 1 ou 2 caisses remplies de brochures et le tour est joué. (un parasol, ça peut aussi être bien pratique)
    Ayant fait des tables de presse "à Prix Libre et en Soutien" pendant des années, je ne peux que te conseiller, si tu pars dans cette même optique, d'avoir une affiche ou des flyers expliquant où ira la thune récoltée et pourquoi la démarche du Prix libre. La thune récoltée peut vraiment servir concrètement à des Luttes/collectifs/prisonnierEs/... mais surtout les gens ne voient plus tes brochures comme de simples marchandises mises à disposition !
    Quant à ce que tu distribues, c'est clair qu'il faut que tu sois prêt à assumer ce que tu diffuses. Tant judiciairement que politiquement. T'as intérêt à les connaître par coeur ! :) !
    Ensuite, tout dépend où tu comptes tenir ton "petit kiosque ambulant" (j'adore !)... Si c'est dans un lieu alternatif/politique, il n'y a peu de risques que des flics/gros cons viennent t'emmerder... Par contre, si c'est durant un marché ou à la sortie de la messe, fais comme même gaffe ! Le mieux, c'est d'être à 2... tant par sécurité (pour toi et pour tes brochures) que d'un point de vue pratique (si par exemple tu veux quitter quelques instants ton "petit kiosque ambulant" pour boire un coup/pisser un coup)
    En tout cas, une Table de Presse est une super expérience humaine et un super outil de diffusion !
     
    IOH apprécie ceci.
  7. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 036
    2 003
    4,899
    Nov 2012
    Le PRIX LIBRE, c'est quoi ?

    On se voit quelquefois offrir un service/ un produit (concert., spectacle, livre, infos, …) à Prix Libre.

    Le PRIX LIBRE, c'est quoi ?

    Le prix libre, c'est : « Tu paies ce tu peux, ce tu veux ! »
    Cette démarche peut paraître, pour certains certaines idéaliste, irréaliste, insolite ou peut ne pas être comprise ... Ce sûr ce ne sont pas les Mac dollars, Leclerc, Fnac et autres commerces qui vont instaurer le prix libre ! C'est sur, on entend plus parler de crédit promo « moins 30% », tarif réduits ! C'est sûr nous sommes conditionnés pour payer ce qu'on nous dit de payer sans chercher à connaître le coût du service/produit !

    Le prix libre : une volonté sociale, culturelle et politique !

    Sociale : le prix propose un service/produit pour Tous/Toutes du salarié au Rmiste .... A chacun/e selon ses moyens financiers; à chacun/e la possibilité de participer aux frais d'organisation/production/diffusion.

    Culturelle : en diffusant de l'info ou en organisant des spectacles à prix libre on permet à quiconque est motivé de s'instruire, se divertir, se rencontrer sans relations de bizness. Ça permet de traduire l'excuse « j'ai pas d'argent » par « je préfère regarder TF1 ou pas, je m'en fous d'avoir de l'info sur telle, ou telle lutte ! » Ça permet de montrer que les boite d'édition/spectacle qui vendent leurs articles à 15 Euros le concert ou 25 Euros le bouquin, ne sont que des Marchands recherchant le bénéfice ; que ceux/celles qui « promotionnent la culture » ne font que de l'élitisme et/ou du populisme selon les parts de marché.

    Politique : On empêche le réflexe « c'est combien ? »

    On démontre que même s'il y a des frais, on peut organiser/produire, diffuser, sans nécessairement Vendre, ni donner d'ailleurs car les frais sont présents et à gérer. Ce n'est pas en se déresponsabilisant (je paie ce qu'on me dit de payer), que l'on peut comprendre (et donc faire !) un service/produit avec ses mécanismes et ses frais. On considère l'acquéreur du service produit non pas comme une source de bénéfice, mais comme un Individu capable d'évaluer ce qu'il/ elle doit payer selon ses ressources, ses besoins, ses coup de coeur, et ses motivations selon ce genre de fonctionnement.

    On reste en accord avec notre lutte anti-capitaliste.
    On propose un service/produit pour autrui, par soutien et par plaisir On évite le rapport thunes (malgré les frais coûtants). On refuse d'abandonner l'Idéal d’un monde sans classes, d’un système sans argent pour pourrir les relations entre lndividu(e)s.

    Utopiste dans le service/produit offert !
    Très réaliste dans le remboursement des factures !!!

    L'organisation d'un Prix Libre nécessite un choix de non-surconsommation, du volontariat, une volonté de rester "modeste1' et de ne pas chercher les subventions, un besoin de "se serrer les coudes", d'être UNI(E)S !
    Un Prix Fixe, s'il est déficitaire, occasionne des prises de tête financières (on va se faire de la thune car on fait payer ; donc on peut investir davantage ; donc on doit rembourser beaucoup plus) et morales (on a fait payer et en plus on est en déficit).

    Le Prix Libre n'est pas aussi galère s'il est déficitaire. D'abord, on cherche vraiment à avoir le moins de frais (récup, dons, ...). De plus. on aura tenté de mettre en pratique ce que certain(e)s théorisent. Le seul problème, c'est lorsque l'argent récolté va en soutien (prisonnier(e)s, projets alternatifs, ...). C'est dans ce cas-là, que les organisateurs/trices se prennent la tête dans les réunions de préparation pour savoir si c'est "prix libre" ou "pas cher".

    Les services/produits "en soutien" sont faits pour rapporter de l'argent.
    Mais il y a contradiction obligatoire car la "conscience socialiste de base" veut que d'emblée ça ne soit pas cher. La notion de prix libre n'est pas synonyme de "ça rapporte beaucoup". Et tant mieux, car ça aurait été déjà récupéré par les Marchands.

    Le soutien qu'on apporte en diffusant/organisant vient de l'argent récolté mais surtout de la mouvance qui se crée et gravite autour du soutien. Le Prix Libre, c'est expliquer aux gens comment ça fonctionne, dans quelle démarche et pourquoi. Beaucoup de travail car, à l'époque du Téléthon et du prélèvement automatique. certain(e)s ont pris l'habitude de se faire soutirer leur argent.
    l'habitude qu'on leur dise combien payer.

    Le Prix Libre, c'est instruire les gens sur leur responsabilité vis-à-vis de leur budget et de leur volonté de soutenir telle ou telle lutte ; sur leur responsabilité du bilan financier d'une tentative alternative. Sur leur responsabilité vis-à-vis de ceux/celles qui ne pourraient pas avoir de service/produit sans la solidarité d'autrui.

    Sur leur responsabilité du soutien (ce qui est souvent le but du service / produit proposé) envers Autrui !

    Le PRIX LIBRE
    C'est le début de la solidarité, de l'Autogestion et de la prise en main de chacun(e) par lui-même ! ! !
     
    YoungResignation apprécie ceci.
  8. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    A la base, je voudrais le laisser dans un lieu alternatif et pouvoir ensuite l'emporter lors de manifestations diverses. D'où un petit travail architectural sachant que ma matière première à dispo c'est des palettes et des bambous. (dans l'idéal, il me faudrait au milieu une cage à coq dans laquelle je mettrais mon coq, pour attirer le badaud.pas super sympa pour lui j'avoue mais je lui fais la vie douce par ailleurs)
    L'idée est venu de l'envie de distribuer la brochure [infokiosques.net] - On voudrait nous apprendre à marcher en nous coupant les pieds devant les lycée et la brochure "le culte de la chargogne" devant les cimetières; Mais c'est un peu trop gros, alors pour que la pilule passe, l'idée est de proposer plein de brochures pour pas que ça fasse trop gros.

    Je veux que ce soit en libre service, je ne crains pas trop le sabotage quand je ne suis pas là.
     
  9. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 036
    2 003
    4,899
    Nov 2012
    Palettes pour la table, bambous pour pieds, voire armature pour toit... M'enfin, si tu veux caser ça dans ta voiture, va falloir cogiter dessus !
    En attente donc d'une photo de ton oeuvre !
    Par contre, c'est clair, le coq c'est moyen !
     
  10. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    Un mât sur palette roulante. 6 fils qui partent du haut jusqu'aux droits de la palette (4 aux coins, deux sur les longeurs ) 10 brochures différentes par fils tenu par des pinces à linge (60 brochures). ("Servez vous, laissez la pince") Quand le mât est vide, je pars ou remets des brochures. Possibilité de parapluie au dessus du mât pour protéger de la pluie. Qu'est ce t'en pense, c'est pourri comme idée ?
     
  11. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 036
    2 003
    4,899
    Nov 2012
    Non, ça peut même être super classe !
    De toute façon, tu verras bien à l'usage si ça fait l'affaire...
    En tout cas, en attente d'une photo !!!
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Je confirme! :p
    Perso j'ai une table de bois pliante en deux par le milieu avec pieds de métal très légers qui se replient aussi (très pratique à entreposer même dans un petit apparte, facile à transporter même tout seul...). Mais la plupart du temps avec les copains copines on tracte tout simplement à la main: le meilleur endroit pour nous c'est la sortie du métro mairie d'Ivry entre 17 H et 18 H (sortie du boulot) ou sur les marchés.

    Concernant la législation, en principe la diffusion de tracts n'étant pas explicitement interdite ça devrait vouloir dire qu'elle est autorisée.

    En même temps dans les faits les flics font un peu comme ils veulent! J'ai jamais été emmerdée sur la base des "mentions obligatoires": à mon avis les keufs eux mêmes ignorent tout de la loi sur le sujet!
    Il y a quelques années on s'est fait virer sans ménagement par des vigiles de la gare St Lazare où on diffusait des tracts sur la décroissance. Pas sur le contenu mais sur le principe même de diff de tracts (sans table de presse). C'est arrivé aussi pour des ventes de journaux sur un marché: des flics nous ont enjoint d'aller nous mettre près des poubelles (par trente degrés, en plein cagnard). Là je pense que le contenu du journal (clairement anarchiste) devait avoir un rapport avec cette mise au placard!
    Je pense en effet qu'un contenu vantant le sabotage risque de déplaire aux pandores! Question interdiction, le sabotage est interdit évidemment, mais qu'en est-il de la propagande? Les brochures sont dispo sur Internet et le bouquin de Pouget en vente libre!
    Pour autant je n'ai jamais entendu parler de procès pour cause de diffusion de tracts, à part dans ce cas:

    En dépit du titre alarmiste je n'ai jamais vu d'autre exemple?

    Pour la Belgique sur le site "Quels droits face à la police"?:

    Ai-je besoin d’une autorisation pour distribuer un tract sur la voie (...) - Quels droits face à la police ?
     
    YoungResignation apprécie ceci.
  14. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    super, merci ninaa pour ces infos. le truc le plus ouf que j'ai lu : "il est interdit d’imprimer un texte noir sur fond blanc, couleurs réservées à l’État" et obligation de traduire en français ????!!!
     
  15. raaph
    Offline

    raaphMembre du forum Membre actif

    369
    55
    2
    Juil 2016
    Homme
    France
  16. libertaire, anarchiste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Intéressant tout ca!^^ content de connaitre ca meme si je doutec'e un peu mais bon a essayer des que possible pour moi ;p

    PS: Je vais sans doute pouvoir faire des tours dans des squats dans quelques temps (faut juste que j'ai du temps de libre et que je fasse gaffe pck il y a vraiment bcp bcp de faf dans ma ville )
    Ca interesse quelqu'un si je met quelques conseils pratiques pour qui veux son squat? ^^
     
  17. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  18. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Oui moi aussi j'ai halluciné en lisant ça! de fait c'est quasiment cent pour cent des tracts qui devraient être hors la loi!
    Il y a carrément une salle infokiosque au Centre social autogéré d'Ivry. Mais ça ne remplace pas le côté contact humain de la diffusion "sauvage".
    Au delà de la possibilité de censure-répression légale il faut être conscient que certains sujets peuvent provoquer des réactions agressives (mais ça tu sembles l'avoir compris de toi même à propos du culte de la charogne à la sortie des cimetières...).
    Pour en avoir une idée il suffit de voir les commentaires sur les sites qui parlent de certains sujets.
    Entendu à la sortie du métro à propos des roms: "Les nazis ont mal fini le boulot" "Font semblant d'être dans la misère mais sont blindés et roulent en mercédès" "on m'a cambriolé alors les roms faut pas m'en causer" (moi:) "c'est des roms qui vous ont cambriolé?" "non mais comme par hasard y a des roms dans le quartier et j'ai été cambriolée". Les migrants: "Volent le travail des vrais Français" "kils rentrent chez eux, ça fera ça en moins de terroristes et d'islamistes qui viennent imposer la charia".
    Les appels à la grève: "les usagers pris en ôtage" "zont la chance d'avoir un boulot" "vont mettre des innocents au chômage".
    Heureusement il y a surtout des échanges constructifs et passionnants! C'est aussi comme ça qu'on a rencontré
    des anars habitant dans le coin...

    Sinon je trouve que ton idée est excellente. Tu pourrais nous tenir au courant du résultat de ces diffs de tracts?
     
    IOH apprécie ceci.
  19. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 036
    2 003
    4,899
    Nov 2012
    Merci Ninaa pour ces infos !

    Ca concerne spécifiquement les imprimeries (tout comme les boites de photocopies qui n'ont pas le droit de faire carte identité ou passeport en couleur. (D'ailleurs à savoir, les photocopies venant de ces magasins ont une "marque ADN" traçables !)
    Bref, des A3, voire A2 en N&B ne posent aucun problème pour ceux et celles qui les collent !
    Quant à une traduction en français, jamais entendu parler d'embrouilles, que ce soit en basque, breton, corse, kurde, allemand, anglais, arabe ou autre...

    Ça ne pourra qu'intéresser !
     
  20. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    10 036
    2 003
    4,899
    Nov 2012
    EDIT : Sûr à 100% concernant pour les photocopies couleur !
    Pas du tout pour les photocopies N& B !
     
  21. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 468
    208
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Si tu as un problème d’impression passe en Belgique nous on s’en tape on imprime de tout. Marrant ce machin de papier réservé à l'état.
     
  22. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 468
    208
    529
    Déc 2016
    Belgium
    ninaa apprécie ceci.
  23. blop des plages
    Offline

    blop des plagesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    173
    16
    1
    Avr 2018
    France
    J'avais monté un kiosk avec une quarantaine de fanzines . j'ai fait des caisses selon les formats mais je faisait surtout du A5
    Les caisses faisaient présentoir ca les cotés étaient en biais .
    Au final, j'accrochais une ficelle entre deux arbres ou au baleines du parapluie forain et je mettais les livrets à cheval de la ficelle ( bleue de botteleuse pour être précis)
    Et les prix libres me permettaient de re imprimer voire d'agrandir les publications.
    Pour info, le livret sur le sabotage ne présente que peu d'intérêt.
    Les ouvrages qui partaient le mieux dans la campagne étaient plaisir de femmes aux edition du clitoris [infokiosques.net] - Plaisirs de femmes et les livrets des renseignements généreux Brochures - Les renseignements généreux .
    Mais ca dépend des endroits
    Pour l'obligation de publier en couleur, c'est juste pour les tracts car le blanc est réservé aux élections dixit les condés et pour pas être emmerdé, il faut bien marquer imprimé par nos soins et non IPNS et ne pas jeter sur la voie publique, c'est con mais ca évite les emmerdes. Autre point à la con ne rien accrocher sur des bâtiments publics, verbotten
     
    allpower apprécie ceci.
  24. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    1 079
    480
    207
    Août 2014
  25. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France