Chargement...

Les plus belles trahisons syndicales

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par ninaa, 14 Mai 2016.

  1. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 758
    555
    142
    Jan 2009
    France
  2. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ??? Les flics ont autorisé seulement la CGT a quitté la nasse ?
     
  3. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum

    1 341
    43
    144
    Mai 2012
    Germany
  4. extrême-gauche, révolutionnaire
    Hé oui
     
  5. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 758
    555
    142
    Jan 2009
    France
  6. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    je sais même pas quoi dire... Et la cgt voit pas le problème...
     
  7. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 554
    1 814
    4,826
    Nov 2012
    La CGT restera la CGT ! :)

    Et là, je parle de l'instance même, des cadres et du SO !
    Et pas du simple salariéE, obligéE de s'y affilier s'il/elle veut être représentéE s'il y a conflit avec le patronat !
     
  8. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste

    Publication : Critiques anti-autoritaires du syndicalisme | Sans Attendre Demain

    Indymedia Nantes | Articles | Show | Critiques anti-autoritaires du syndicalisme
     
  10. depassage
    Offline

    depassageMembre du forum Membre actif

    197
    80
    2
    Sept 2016
    Homme
    Pris sur : Bureaucrates, hors de nos grèves !
    [​IMG]

    Publié le 7 décembre 2019
    Impressions et analyses d’un gréviste sur comment se départir des bureacrates syndicaux afin de mener le mouvement vers la victoire.

    Ayant déjà été grévistes en 2010 lors de la précédente réforme des retraites, qui, faut-il le rappeler, a été un flop énorme, et a épuisé la plupart des personnes l’ayant vécu, leur a brisé le moral jusqu’en 2016 où les têtes ont commencé à se relever, nous tenons à mettre au point un certain nombre de choses.

    1-Le droit de grève étant encadré en France, nous ne sommes pas libres de faire grève quand nous le souhaitons. Le public et le privé sont pris en otage (pour une fois que c’est vrai) par les directions syndicales qui posent les appels nationaux, «couverture légale» de tout mouvement de grève.

    Le privé peut se mettre en grève dès qu’il le souhaite, à condition d’être deux grévistes dans une boite : à moins d’un rapport de force particulièrement élevé, inutile de dire que c’est compliqué.
    Le public doit attendre le bon vouloir des directions syndicales, même s’il y a des préavis tout le temps, absolument pas coordonnés : ah ouais c’est vrai, si on était coordonné·e, peut-être qu’on pourrait gagner, merde alors.

    Jeudi, c’était le cas : grévistes partout, boulot nulle part, en plus pas de transports, tant mieux pour tout le monde.
    Vendredi, déjà, les gens commencent à bafouiller : les buros sont de nouveau de sortie en AG pour nous expliquer que jeudi et mardi, c’est deux jours consécutifs. Comment faire passer des journées éparses pour une grève illimitée…

    C’est pourquoi nous souhaitons que les gens arrêtent leurs salades : tout le monde veut une grève illimitée, qui sera notre seule chance de faire reculer les porcs qui veulent nous faire travailler jusqu’à la mort.

    2-Comme la grève, ça coûte cher, et que tout le monde crève déjà la bouche ouverte, la question des caisses de grève se pose : qui parle de caisse en ligne, de demander l’aumône dans le métro (dommage, y en a plus), de faire des gâteaux et du vin chaud, etc., etc.

    Nous tenons à rappeler que les syndicats ont des thunes pour ça et qu’elles ne sont pas réservées aux syndiqué·e·s, mais aux grévistes. Nous serions bien naïf·ve·s de laisser les syndicats contrôler ces caisses et avons besoin de caisses autonomes!

    3-Retour des AG, retour des buros : les méthodes n’ont pas changé, on tient le crachoir, tout le monde est d’accord dans un consensus flou, toute parole est immédiatement lissée, policée. Bientôt le retour des invisibilisations, des limitations du temps de parole voire des intimidations verbales ou physiques envers les personnes qui parlent d’organisation sérieuse,

    Il est nécessaire, dans toutes les AG, que les gens soient conscient·e·s des tours de passe-passe des habitué·e·s de la parole : qui récupère les numéros de téléphone et les mails et contrôle les informations diffusées, qui veut mettre tel mot à la place de tel autre, qui veut imposer son agenda syndical ou politique, qui veut proposer tel mode d’organisation, commission dans un but de contrôle, etc., etc.
    Tous ces micmacs n’intéressent personne, on n’a pas le temps : tout ce qu’on veut, c’est décider ensemble, de nos actions, de nos moyens de faire grève, donc pression.

    Que les bureaucrates fassent attention : on n’est pas prêt·e·s à se faire rouler de nouveau dans la farine!

    À bon entendeur·euse·s, salut

    Des grévistes qui en ont marre de se faire déposséder de leur lutte.
     
    Ziggy-star et ninaa aiment ça.
  11. depassage
    Offline

    depassageMembre du forum Membre actif

    197
    80
    2
    Sept 2016
    Homme
    Pris sur
    Non au SNU, Non aux retraites Macron - Espace Internet du groupe Libertaire Jules Durand et du journal « Le Libertaire »
    Non au SNU, Non aux retraites Macron
    Publié le 12 décembre 2019


    [​IMG]

    Ils vont nous la faire à l’envers… Tout le monde, les syndiqués comme les non-syndiqués s’accordent à dire que les représentants des syndicats « vont nous la faire à l’envers », ajoutant : « comme d’habitude ». Nous sommes prévenus. De longue date. Et nous ne les laisserons pas faire.
    Désectorialiser la grève. Pour cela, il nous faut faire dérailler le train-train de la négociation syndicale que tentent d’installer médias et gouvernement. Allons dans les AG professionnelles pour les désectorialiser. Créons des assemblées fondées sur la démocratie directe. Créons des lieux ouverts, créons des QG. Généralisons la critique ad hominem de toute forme de représentation, comme les Gilets jaunes l’ont fait sur les politiques et les journalistes.
    Faisons de décembre 2019 l’aboutissement et la réalisation de décembre 2018.
    Pour le retrait de la loi sur les retraites !
    Pour la justice fiscale, sociale et pour la démocratie directe !

    votre_fin_est_notre_avenir

    la_cnt_dans_la_revolution_espagnole

    Le SNU 69 enseignants finalisé

    parier_sur_l_imprevisible_fg_-2
     
  12. depassage
    Offline

    depassageMembre du forum Membre actif

    197
    80
    2
    Sept 2016
    Homme
    Lu sur
    Indymedia Nantes | Articles | Show | Critiques anti-autoritaires du syndicalisme

    Critiques anti-autoritaires du syndicalisme

    publié le vendredi 6 décembre 2019 à 09:54 | JD | Share

    Mis a jour : le samedi 7 décembre 2019 à 10:46

    En 2010, contre une réforme des retraites, l’Intersyndicale de Caen organise des simulacres de blocage négociés en amont avec la Pref. Les marchandises sont déjà parties, les patrons étant déjà au courant. Les feux de palettes sont d’abord là pour la photo. Et quand les camions de transport sont bloqués, les bureaucrates syndicaux tentent de les faire partir dans la nuit, parfois empêchés par des syndicalistes de base. Une assemblée de lutte réunissant une centaine d’individus d’horizons différents tente de déborder ces blocages, se retrouvant parfois bien seuls face aux flics, mais contribuant davantage à durcir le mouvement que les manifs à 40.000. Parmi bien d’autres initiatives, des tubes passent de mains en mains pour faire péter les valves des camions citernes.

    La critique du syndicalisme est une critique nécessaire pour toute personne qui souhaite s’opposer à l’ordre existant. C’est pourquoi il m’a paru bon de raviver ces dangereuses pensées à travers plusieurs textes de différentes époques, depuis le début du 20ème siècle jusqu’à aujourd’hui. Le syndicat transforme l’imagination en certitudes, l’égalité en hiérarchie, la recherche de la qualité en priorisation de la quantité, la libre association en discipline de parti, la révolte sans concessions en stratégies des petits pas. Il n’y a pas de luttes réelles sans débordements des syndicats. Il n’y a pas de luttes révolutionnaires sans dépassement des syndicats – dont le rôle de maintien de l’ordre est connu depuis longtemps. Même un syndicat comme Solidaires, plus conflictuel et moins bureaucratique, reste un syndicalisme classique avec ses délégués syndicaux, ses accords avec le patronat et sa section au Ministère de l’Intérieur pour les personnes qui font tourner cette machine de la répression.

    L’actualité nous offre un bon exemple d’une révolte sans leaders ni partis : des pans entiers de leur monde d’exploitation et d’oppression sont détruits au Chili en cette fin d’année 2019. Les syndicats, dépassés par les évènements, n’ont pas eu le choix de suivre, poussés par leurs bases. Mais les grèves générales d’un jour sont appelées pour pacifier la révolte et remettre le soulèvement dans un cadre plus acceptable. D’ailleurs, les bureaucrates syndicaux y font des appels répétés à ‘’la paix sociale’’ tout en négociant avec le gouvernement sur le dos d’une lutte autonome. Du classique que les feux de la révolte peuvent rendre inopérants, pourvus qu’ils s’étendent en multipliant les foyers d’auto-organisation, depuis le groupe affinitaire jusqu’aux assemblées de lutte. Si grève il doit y avoir, qu’elle soit insurrectionnelle et expropriatrice, et toujours sans dieux ni maîtres.

    Décembre 2019

    Il est possible de télécharger la brochure ici :

    Publication : Critiques anti-autoritaires du syndicalisme | Sans Attendre Demain
    Ici aussi on en parle:
    Les syndicats c'est de la merde et on le sait Papala pala papala (répétez deux fois) puis reprenez !
     
  13. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  14. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Lille : Les flics syndicaux appellent leurs collègues à la rescousse – 29 janvier 2020
    Posted on 2020/02/04 by Sans_Attendre
    Ils ont adressé une lettre ouverte au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Les syndicats FSU, Force Ouvrière (FO), CGT et UNEF ont dénoncé, ce mercredi 29 janvier 2020, une « politique préfectorale d’intimidation » après les interdictions, changements de parcours et « interventions violentes » visant les manifestations lilloises.

    Affirmant que les dégradations constatées lors des manifestations lilloises contre la réforme des retraites (bris de vitrines, de panneaux publicitaires ou d’abribus) émanent d’un « groupe de personnes non identifiées », ces quatre syndicats s’interrogent sur l’action des forces de l’ordre.

    « Notre service d’ordre de la manifestation isole le cortège syndical de ce groupe d’individus », écrit l’intersyndicale. « Facilement repérables, ces individus ne font l’objet d’aucune intervention de la police pourtant massivement présente, déplore-t-elle. Les casseurs continuent à casser sans être inquiétés ».


    « La gestion des manifestations est plus que problématique », a estimé Catherine Piecuch, secrétaire de la FSU pour le Nord et le Pas-de-Calais, présente dans le cortège. « Le préfet met dans le même
    sac casseurs et manifestants ».

    « Tout n’est peut-être pas fait pour sécuriser le parcours », a-t-elle souligné, expliquant que les représentants des syndicats étaient eux-mêmes « allés voir un chantier pour leur dire de fermer », et éviter que des casseurs ne prennent du matériel.

    https://sansattendre.noblogs.org/po...urs-collegues-a-la-rescousse-29-janvier-2020/
     
  15. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Caen (Calvados) : Banales dissociations syndicales
    [​IMG] [​IMG] [​IMG] publié le jeudi 27 février 2020 à 21:o1 | sans attendre | Répression réforme_retraites_2019 innocentisme
    Lieux: (calvados) caen

    Il y a quelques jours 5 agents CGT d’enedis sont passés en procès suite au blocage de la plateforme d’électricité Serval à Mondeville. Rapidement, ces délégués syndicaux deviennent les martyrs du mouvement local avec qui la solidarité ne devrait souffrir d’aucune hésitation.





    [​IMG]

    Sauf que… Comme à Marseille où le SO syndical joue des gros bras contre les révoltés plus déterminés, ou à Lille où l’Intersyndicale appelle les flics à faire leur boulot et à tabasser et encabaner les fameux black-blocs, à Caen choix a été fait de la dissociation. Tous les moyens sont bons pour réduire les peines face aux tribunaux, y compris balancer d’autres rebelles plus iconoclastes et moins respectables que de biens sympathiques délégués syndicaux. Il faut dire que ça devient la mode même dans les milieux radicaux… Passant par la personne d’Elise Brand, baveuse de son métier, qui avait il y a bien longtemps mené un procès pour un squat autonome, gilets jaunes et black-blocs en prennent donc pour leur grade dans la plaidoirie. Cela donne à peu près ceci : c’est pas nous, ce sont les méchants gilets jaunes qui ont bloqué la plateforme. Cela pourrait en rester là que ce serait déjà beaucoup trop… Sauf qu’Elise Brand, sous ordres syndicaux probablement, en rajoute une couche : la présence syndicale est liée à la pesante et curieuse menace de black-blocs issus du quartier de la Guérinière…



    Une dissociation face à un tribunal n’est pas une chose anodine. Elle renforce les discours du pouvoir et ses représentations, tout en jetant en pâture aux flics et juges des révoltés. Par cette dissociation, ces syndicalistes soutenus par l’Intersyndicale ont choisi leur camp : celui du pouvoir et de la contestation encadrée et respectable. Au passage, cette dissociation ne les a même pas empêchés de perdre leur procès. Pas une once de solidarité ne mérite d’être perdue pour ce genre de crevures, au contraire.

    Vive la liberté, vive la révolte contre tous les pouvoirs, vive les luttes autonomes !

    [Reçu par mail]

    Extraits d’un article des journaflics du Liberté (Caen) publié le 04.02.2020:

    « Mardi 4 février 2020, plusieurs centaines de salariés d’Enedis et de syndicalistes de la CGT s’étaient rassemblés devant le Palais de justice de la Presqu’île, à Caen (Calvados). À l’intérieur, cinq de leurs camarades comparaissaient devant le juge des référés de la chambre civile du tribunal de grande instance, dans une salle d’audience elle aussi pleine comme un œuf.
    Nicolas, Josée, Didier, Céline et Mickaël, dont les prénoms s’affichaient sur les T-shirts rouges de leur comité de soutien, avaient été assignés par leur employeur, pour avoir participé au blocage de la plateforme Serval de Mondeville, du 14 au 27 janvier 2020, dans le cadre de la grève contre la réforme des retraites.
    Initialement programmée mardi 28 janvier 2020, cette audience avait été reportée pour permettre aux agents et à leur avocate de préparer au mieux leur défense. Me Elise Brand explique : « En signe d’apaisement, les agents ont mis fin au blocage et ont repris le travail. Il ne s’agissait d’ailleurs pas d’un réel blocage puisque seuls trois camions en dix jours n’ont pas pu rentrer. Malgré cela, Enedis a maintenu son action ! Quand un conflit social est terminé, on se met autour d’une table et on discute, on ne doit pas plaider ! » […]L’avocate souligne le rôle pacificateur des syndicalistes présents sur le piquet de grève. S’appuyant sur les constats d’huissier, qui ont noté la forte présence de « gilets jaunes », chaque matin, devant les grilles de Serval, elle estime qu’ils ont participé à calmer les esprits : « Il y avait également des « black blocks ». Si les syndicalistes n’avaient pas été là, cela aurait pu dégénérer… »
    Malgré ces arguments, les juges du tribunal de Caen ont donné raison à Enedis, en ordonnant aux cinq agents assignés de laisser libre l’accès à la plateforme Serval. Dans le cas contraire, ils devraient s’acquitter d’une astreinte de 500 € par jour. »

    [hxxps://actu.fr/normandie/caen_14118/blocage-dune-plateforme-logistique-pres-caen-justice-donne-raison-enedis_31237358.html]

    D’autres récits de journaflics sur cette comparution:

     
  17. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 554
    1 814
    4,826
    Nov 2012
    Ah, ah, ah !
    Comment le SO de la CGT s'est trop pris une branlée à Paris !
    Excellent !!!
    Certains gros bras du Service d'Ordre doivent avoir mal un peu partout aujourd'hui !
    Toutes ces vidéos ont clairement embelli ma journée !!!
     
  18. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je ne sais pas qui a agressé ces pauvres petits agneaux inoffensifs cette fois ci, mais j'attends toujours les réactions indignées à propos de leurs propres agressions, telles que celle ci qui n'a pas indigné grand monde:

    https://www.libertaire.net/discussion/agression-violente-de-5-femmes-par-le-so-de-la-cgt.18490/

     
  20. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 758
    555
    142
    Jan 2009
    France
  21. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Selon les tweets que m'a fait lire un pote c'était une agression un peu gratuite, vous avez plus d'infos ? Il était écrit qu'en gros deux gilets jaunes bourrés (sic) jetaient des bouteilles sur le cortège de la CGT et que le SO est intervenu pour temporiser et s'est pris une déferlante ensuite et que n'importe qui en chasuble rouge se faisait prendre à partie. Vrai ou pas ?
     
  22. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    D'après des potes qui étaient sur place franchement c'est compliqué de comprendre ce qui s'est passé, on en est réduit aux hypothèses... Le cortège de tête comme toujours était très diversifié. Ce qui est certain c'est que les gens qui pourraient leur en vouloir et crier "CGT collabo" c'est pas un club très fermé.

    https://www.libertaire.net/discussi...femmes-par-le-so-de-la-cgt.18490/#post-214722
     
  24. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 554
    1 814
    4,826
    Nov 2012
    Si "temporiser", c'est frapper et gazer "toute personne qui n'a pas une chasuble rouge", c'est alors en effet vrai !
    Il y a plein plein de vidéos sur le net et on peut voir clairement le SO comme à son habitude : des gros bourrins casqués avec matraque télescopique et grosse gazeuse qui ont voulu se la jouer guerrier !
    Manque de chance pour eux, la foule était en colère !!!
    Malgré le soutien de Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, ce pseudo syndicat de merde va avoir du mal à redorer son blason de social-traître patenté !!! :mdr:
    Je me suis encore ingurgité quasi 1h de vidéos et franchement, c'est que de la balle !!!
     
  25. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    De la cégétiste gazeuse et de son usage… - [A Contretemps, Bulletin bibliographique]
     
    depassage et allpower aiment ça.
  27. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  28. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Communiqué de SôS! Mise au point sur les évènements du 1er mai
    [​IMG] [​IMG] [​IMG] publié le lundi 3 mai 2021 à 18:59 | SôS Soutien ô Sans-papiers |

    Les membres du service d'ordre de la CGT ont gazé sans raison des manifestants. Plusieurs vidéos témoignent qu'il n'y avait dans les environs immédiats aucun mouvement de foule. C'est alors que des membres casqués du SO se sont rangés sur trois rangs. C'est cette provocation qui déclenche les échauffourées, puis les blocages par la police.
    [​IMG]

    Ce 1er Mai 2021, lors de la manifestation à Paris, la CGT a voulu livrer des compagnons à la police; le service d'ordre de la CGT n'attendait que la confrontation.

    Les membres du S.O. de la CGT on gazés sans raison des manifestants. Plusieurs vidéos témoignent qu'il n'y avait dans les environs immédiats aucun mouvement de foule. C'est alors que des membres casqués du SO se rangent sur trois rangs. C'est cette provocation qui déclenche les échauffourées, puis les blocages par la police.

    Le SO de la CGT gaze et matraque. Les manifestants se sont simplement révoltés et battu contre ce même SO connu pour avoir, entre autres, attaqué les Sans-Papiers avec violence à la bourse du travail en 2008. La CGT a toujours ce même SO, de type "gros bras", avec gaz au poivre et matraques télescopiques, qui cherchent à en découdre.

    SôS- Soutien ô Sans-papiers s'insurge aussi contre la désinformation globale à propos de ces événements. Certains médias se spécialisent dans la manipulation, par des images et des faits tronqués qui font le bonheur de la droite et de l'extrême-droite en recherche d'électeurs.

    Les enjeux sont majeurs. Des manifestants ont été interpellés et seront jugés. Nous apporterons preuves et photos pour attester du départ de la provocation et de la violence de ce SO.

    La CGT, en perte de vitesse, agit ici contre le mouvement social, tout en espérant y garder une place.

    Nous appelons à soutenir les compagnons accusés injustement d'agression, d'homophobie, et d'autres formes de racisme.

    Nous ne laisserons pas la désinformation s'installer sans réagir. Lorsque BFM CNEWS et autre LCI défendent la CGT tout le monde doit s'inquiéter
    pour SôS Soutien ô Sans papiers Rodolphe Nettier

    [​IMG] Email de contact: sossoutienosanspapiers_AT_laposte.net
     
    depassage apprécie ceci.
  29. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 758
    555
    142
    Jan 2009
    France
  30. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Visiblement l'UCL ne soutient pas, ils ont sorti un communiqué :


    J'ai regardé quelques vidéos difficile de savoir de quoi ça part. C'est sûr que gazer et matraquer les non-cégétistes ça craint mais j'ai vu également des pavés voler vers les militants CGT n'étant pas tous casquer qui auraient pu tuer quelqu'un et faut pas abuser non plus. Fin bon je sais pas quoi en penser. Puis je trouve pas de récit détaillé des faits.

    Communiqué de la FA Amiens :

    Retour sur le 1er Mai 2021 - Groupe Georges Morel - Amiens

    j'ai pas trouvé d'autres communiqués abordant ce sujet d'orga anarchistes pour l'instant.
     
    Dernière édition: 5 Mai 2021
  31. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 758
    555
    142
    Jan 2009
    France
  32. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    [​IMG]

    Un autre communiqué de participants à la manif sans concession.
     
    allpower apprécie ceci.
  33. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 562
    1 674
    430
    Fev 2014
    France
  34. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Heureusement il n'y a pas eu de communiqué "fédéral", seulement un communiqué signé d'un groupe. L'occasion de rappeler que quand un communiqué prétend représenter des centaines de personnes c'est un peu du foutage de gueule:
    1) un texte est toujours rédigé par une seule personne. Dans le meilleur des cas, une personne écrit un premier jet et un tout petit groupe s'attelle à le modifier.
    2) Donc pour représenter une organisation, un collectif comprenant des centaines de personnes, il faudrait qu'il soit approuvé par tous ses membres, surtout dans une orga comme la FA qui prétend fonctionner au consensus. Inutile de dire qu'on ne va pas réunir un congrès national d'un jour à l'autre (de toute façon, pour des raisons pratiques - fric, disponibilité, problèmes de santé... même un congrès annuel ne réunit qu'une partie des membres d'une organisation, je dirais un tiers environ). Reste la proposition de cet article sur des listes internes. Là encore, il faut supposer que la totalité ou au moins, une partie significative des membres du collectif aient eu le temps de lire ce communiqué, qu'ils l'aient approuvé sans réserve. Plutôt difficile à croire!
    Bref, quand on dit que "LA" FA, ou "L"UCL, ou "LA" CNT, a pris telle ou telle position, il faut plutôt comprendre qu'un individu, ou un tout petit groupe d'individus, a pris cette position et n'a pas été contredit. Vous me direz qu'en principe, dans un collectif libertaire, rien ne devrait empêcher des membres lambda de pondre un contre communiqué s'opposant au communiqué signé (par exemple) "secrétaire aux relations extérieures". Dans les faits c'est plus compliqué: ce contre communiqué ne figurera pas sur les sites "officiels", il risque de créer des tensions internes en révélant que sur des sujets importants les membres d'une même orga sont en total désaccord...

    Sur le fond de ce communiqué d'un groupe de la FA: pour ma part je ne suis pas favorable à la violence pour raisons de vengeance. Mais ça m'étonnerait que ce groupe, visiblement très sympathisant CGT, ait pondu un communiqué chaque fois que le SO de la CGT a commis des violences gratuites, comme quand ils ont tabassé des féministes au sol. Agression violente de 5 femmes par le SO de la CGT
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    1
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    6
  4. Réponses:
    112
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    2
  7. Réponses:
    1
  8. Réponses:
    6

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 11)

  1. allpower
  2. ninaa
  3. Anarchie 13
  4. Alba
  5. jabali
  6. Ganate
  7. depassage
  8. MusketeerZ
  9. HNORD
  10. bbb
  11. Rakoski