Chargement...

Les travaux audio de Victoire Tuaillon et de son équipe

Discussion dans 'Féminisme et luttes d'émancipations LGBTQ' créé par acide_errant, 19 Novembre 2021.

  1. acide_errant
    Offline

    acide_errantNouveau membre

    7
    1
    0
    Oct 2021
  2. anarcho-communiste, anarcho-féministe, plateformiste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste, révolutionnaire, anti-autoritaire

    Je suis certain que beaucoup d’entre vous connaissent déjà mais n’ayant pas trouvé d’occurrence sur le forum je souhaitais partager ces travaux.

    [Attention] Ces podcasts parlent d’inceste et de violence sexuelle en tout genre.

    Le Coeur sur la table :

    binge.audio

    « Je m’appelle Victoire Tuaillon, j’ai 31 ans, et j’ai toujours été amoureuse ou voulu l’être. On a tendance à penser que l’amour, c’est un truc de gonzesses, un sujet pas très sérieux, une affaire privée entre deux individus animé·es par une force mystérieuse. Mais plus je suis féministe, plus je pense que c’est une question politique. Et que l’amour est en train d’être réinventé. »

    « Parce que s’aimer est l’une des façons de faire la révolution. Une fois par semaine, un épisode pour réinventer nos relations amoureuses, nos liens avec nos ami·e·s, nos parent·e·s et nos amant·e·s. »



    Les couilles sur la table :

    Bande-annonce : Les couilles sur la table à partir du 14 septembre.

    « Que veut dire être un homme au XXIème siècle ? Comment la virilité traditionnelle est-elle construite ? Quelles sont les normes et les différentes facettes de la masculinité ? Par des conversations avec des artistes, des universitaires, des activistes, Victoire Tuaillon s’empare frontalement du sujet des masculinités et parle des hommes entre eux, des pères et de leurs fils, de violence, paternité, sexualité, amitié, filiation… Un programme destiné aux femmes, aux hommes qui se posent des questions sur eux-mêmes. Et à ceux qui ne s’en posent pas encore. »

    « Un jeudi sur deux, Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient. »

    Ces deux podcasts sont capables d’apporter de l’énergie et des idées nouvelles pour le quotidien et/ou la lutte, de la compréhension du patriarcat et de son action sur toustes, une partie de l’histoire sociale du mouvement féministe et de celle de l’évolution de la masculinité, de la solidarité et de la sororité. (désolé ce paragraphe est pas forcément très bien formulé…)

    De plus bingeaudio héberge également les excellents podcasts Kiffe ta race, le Tchip et Camille (je ne connais pas les autres).


    Je pense qu’en faisant écouter à peu près n’importe quel épisode d’un des deux podcasts cités plus haut à un homme cela peut faire prendre conscience de pas mal de chose à la personne et accélérer la solution du problème manarchist (Questionnaire : es-tu un manarchist ? ). (en tout cas c’est ce que j’ai fait et j’ai eu des résultats intéressants mais ce n’est pas représentatif)

    Par contre il y’a un ou deux épisodes qui peuvent être pénible à l’écoute (selon) en raison des invités, notamment l’épisode « Prostitution : ceux qui disent oui, ceux qui disent non » (voir les commentaires sur soundcloud) et l’épisode « Un gars, une fille : portrait du mâle en couple » avec un mec complétement méprisable et répugnant.

    Personnellement mes épisodes préférés sont la série d’entretien avec Virginie Despentes et l’épisode « Le patriarcat contre la planète » mais tous les épisodes sont géniaux car abordant toutes les thématiques et adaptant une vision intersectionnelle et la plupart du temps anticapitaliste.

    D’ailleurs le format audio est intéressant en soi dans cette société où beaucoup de gens sont réticents à la lecture prolongée (sans parler des dys et des mal-voyant•e•s).
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 4)

  1. acide_errant
  2. ninaa
  3. Anarchie 13
  4. jabali