Chargement...

Petite présentation !

Discussion dans 'Présentations des nouveaux membres' créé par MethalUman, 9 Octobre 2020.

  1. MethalUman
    Offline

    MethalUmanNouveau membre

    11
    2
    0
    Oct 2020
    Homme
    France
  2. auto-gestionnaire, anti-autoritaire
    Yo !

    Fils, petit-fils et arrière petit-fils d'ouvriers, j'ai toujours été au cœur des problématiques sociales. Aujourd’hui'hui, plus je intéresse à l'actualité, plus je m'intéresse à l'Histoire, et plus je suis écœuré de notre système.
    La justice à double vitesse, la liberté totale et la surpuissance des gigantesques firmes, cette démocratie représentative, ces politicards véreux me donnent la nausée. Je m'indigne tous les jours contre l'actualité.
    Toute cette colère contre notre système m'a remit en question : pourquoi nous ne faisons rien ? Pourquoi JE ne fais rien, à part râler ?

    Cela fait donc 2 ans maintenant que je me suis intéressé en particularité à l'auto-gestion et à la collectivisation des moyens de production. C'est surtout une société libre, véritablement démocratique qui m'intéresse. Quel que soit le système économique, communiste, socialiste ou même capitaliste, ce qui m'importe est la liberté décisionnaire des individus. Le reste suivra.

    L'anarchisme m'a donc fait de l’œil. Je ne suis pas du tout un expert théorique, mais je me cultive petit à petit. Sur ce forum, je cherche surtout à lire et à avoir des débats intéressants, à me renseigner sur l'anarchisme mais aussi d'autres courants politiques, et à trouver des moyens d'actions.

    A bientôt donc !
     
  3. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 598
    530
    141
    Jan 2009
    France
  4. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Bienvenue à toi !

    Dans ce cas je lance les hostilités directement :

    Je suis convaincu de l'inverse. Je ne crois pas au libre-arbitre et en bon matérialiste je considère que les faits montrent que les décisions individuelles dépendent de l'organisation socio-économique et des ressources naturelles et certainement pas l'inverse.
    D'ailleurs ces décisions ne sont jamais libres mais orientées par le mode de production justement. De telle sorte que la réponse à "pourquoi on ne fait rien ?" n'est pas à chercher en soi mais plutôt dans la société et la place qu'on y occupe et comment ça nous a façonné.
     
    Air-V apprécie ceci.
  5. MethalUman
    Offline

    MethalUmanNouveau membre

    11
    2
    0
    Oct 2020
    Homme
    France
  6. auto-gestionnaire, anti-autoritaire
    Peut-être, mais comment mettre en place une autre organisation socio-économique qui pourront changer les décisions individuelles, comme tu le penses ?
    Cela serait un erreur d'imposer une nouvelle organisation : cette organisation doit être mise en place par les individus eux-mêmes, justement possible grâce au combat pour la liberté.
     
  7. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 598
    530
    141
    Jan 2009
    France
  8. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je ne pense pas que le registre de l'imposition contre la liberté soit pertinent. Quand t'as une soudaine envie de macdo, personne te met un couteau sous la gorge. Pourtant y a un travail marketing important de la firme, de la pub, des beaux burgers en photo, la diffusion d'une odeur alléchante... Je ne suis pas sûr que ce soit plus souhaitable.
    De toute façon comme je te l'ai dit je ne crois pas au libre-arbitre, tout s'impose à nous, la différence c'est qu'on le réalise ou pas, que c'est conforme à l'idée qu'on se fait de ce qu'on veut ou pas. Nos goûts sont façonnés par notre vécu, on ne choisit pas d'aimer pas la glace, les hommes, le rap, la solidarité, etc... On le subit, ça s'impose à nous.

    Et à mon sens la principale force qui détermine nos goûts et nos choix notamment en matière de politique c'est la lutte des classes. La Révolution et la société qui en découlera est portée par une classe sociale (le prolétariat) malgré elle, elle souhaite et oeuvre plus ou moins inconsciemment à l'émergence de cette société. Ce qui implique que cette société s'impose nécessairement contre la volonté de ceux ne faisant pas partie du prolétariat en particulier la bourgeoisie.

    Pour moi c'est un mouvement qui est porté les individus mais les dépasse. Donc comment faire ? À mon avis c'est déjà en train de se faire et il faut analyser de la façon la plus juste à quel niveau du processus on est et quelle position prendre pour favoriser son aboutissement.

    C'est un peu de l'eau qui s'ecoule d'une source pour aller à la mer. Elle peut stagner devant des reliefs, on peut aménager sont lit ou tenter d'aplanir le relief pour favoriser l'ecoulement, mais qu'on le fasse ou non l'eau arrivera de toute façon à la mer. C'est un peu comme ça que je vois la chose.

    Donc tout commence par comprendre où est la mer (objectif à long terme qui ne dépend pas de notre désir) et à quel niveau de sa descente est le fleuve (dans quel situation socio-historique on se trouve, quelles sont les forces en présence ?).
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 15)

  1. MethalUman
  2. karlito
  3. Alexandra
  4. Anarchie 13
  5. allpower
  6. Ytalf
  7. Ziggy-star
  8. Gumbo Steph
  9. Wiston 2.0
  10. Klik
  11. Blek
  12. louismehmes
  13. phenix357
  14. Anatak
  15. Air-V