Chargement...

Rationalité/irrationalité?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par ninaa, 17 Septembre 2021.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Cet appel paru sur info libertaire (info libertaire n'est pas en cause puisque les articles sont relayés automatiquement depuis divers sites prédéfinis, dans ce cas Paris Lutte info) me laisse carrément perplexe.

    Zine à venir : appel à textes rationnalité/irrationalité
    Publié le 16 septembre 2021

    Appel à texte un peu flou!
    «Le rapport science et rationnalité/irrationnalité dans les milieux anarchistes, anti–civilisationnels.»

    Appel à texte un peu flou!
    «Le rapport science et rationnalité/irrationnalité dans les milieux anarchistes, anti–civilisationnels.»

    T’en as marre des anticiv qui sont contre la science mais qui te chient dessus dès que t’évoques des expériences qui sortent de leur rationalité?
    Tu penses qu’il y a plusieurs mondes qui se côtoient et que tout le monde ne les perçoit pas forcément?

    Tu veux donner de l’importance à tes rêves et perceptions?

    Comment des personnes peuvent critiquer la science et la technologie sans remettre en question la rationalité?

    Qui décide de la rationalité et des normes? À quel moment et pourquoi?
    Comment se défaire de ces cadres imposés?

    Combien la rationalité et les normes ont été utilisées pour mettre au ban les folles, les punks?

    Comment dealer avec des pensées considérées irrationelles qui te font souffrir?

    Nous lançons cet appel mais nous ne sommes pas exempts de comportements psychophobes ou normalisateurs non plus. Et nous aimerions procéder à leur anihilation ou au moins y réfléchir davantage.

    Selon nos énergies on fera un zine ou une revue.

    Cet appel s’adresse aux personnes avec qui nous partageons des bases théoriques communes : anti sexiste, anti homophobe & queerophobe, anti raciste, anti classiste, anti psychophobe, antitoxicophobe, anticiv...

    Pour info on a pas envie de sortir ce zine sur l’interweb mondial...
    Sortir les idées d’internet c’est super bien et c’est un positionnement antitech (même si c’est pas parfait, l’appel à texte est sur internet...).
    On pourra cependant envoyer le PDF aux personnes qui auront participé et envoyer des exemplaires imprimés à qui voudra.

    Dernier carat pour l’envoi des textes, le solstice d’hiver! (21 decembre 2021) YOUPI!

    Contact : adressemail@riseup.net (c’est la vraie adresse)

    Zine à venir : appel à textes rationnalité/irrationalité

    Si j'ai bien compris, comme si l'alternative c'était le validisme, le refus des rêves et fantasmes, ou les croyances irrationnelles?

    Je suis toujours aussi surprise par les antitech qui font des appels "pas parfaits" sur Internet.
    Comme si des antispécistes rédigeaient des tracts sur des tranches de jambon.
     
  3. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 893
    574
    142
    Jan 2009
    France
  4. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Exactement. Alors que ça me semble être l'inverse. Les personnes ayant des délires pour cause de maladie psychiatrique ne le vivent généralement pas bien, si on considère que c'est juste une façon d'être dans son monde alors on les soigne pas. Alors on peut épiloguer que la souffrance qu'ils ressentent est uniquement due à leur ostracisation sociale qui elle-même est la conséquence de la psychophobie des personnes non malades, je pense que c'est leur idée. ça laisserait donc supposer que la pensée rationnelle est un choix.
    Or je dirais que faire de la pensée rationnelle un choix est un luxe. Ces gens peuvent se le permettre parce que leur bouffe, leur gîte, l'acheminement de l'eau jusqu'à leur bouche, leur lit, leur chauffage, bref tout ce qui permet de répondre à leurs besoins est produit rationnellement, grâce à une connaissance scientifique du monde. C'est tellement vrai que comme tu le dis ils utilisent internet et c'est probablement loin d'être la seule technologie à laquelle ils recourent.

    Mais bon on en revient quand même au fait que y a vraiment un brouillard idéologique à l'extrême-gauche ou sur les médias "anti-autoritaires". Même pas tant de la part des hurluberlus (mdr) qui échafaudent ce genre de projet mais de la part de la modération de paris-lutte.info, comme tu dis, qui, en lisant ça, se dit "mmh... Ouais ! ça pourrait être d'extrême-gauche ! ils disent anti-homophobes, anti-sexistes, et les autres formules magiques ça passe !".

    Bon je suis de plus en plus dur ces temps-ci, c'est proportionnel à mon exaspération...
     
  5. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    La science produit des normes en matière de santé, de sécurité, de répression... Bakounine était assez clair sur le gouvernement par la science auquel il opposait la vie.
    La science militaire sert à réprimer les insurrections, à les massacrer au besoin des intérêts des classes dirigeantes.
    Les think-tanks comme l'IFRI ou l'IRIS étudient rationnellement comment contrôler les populations.
    C'est sans fin et c'est probablement pas un hasard que la Police utilise les mêmes méthodes d'enquête.


    C'est vrai mais qui a inventé l'eau courante, leur logement, leur lit, tout le confort moderne occidentale par la pensée rationnelle ? Qui a produit la pensée rationnelle et ses normes ?La plupart des ingénieurs, philosophes et scientifiques sont issus de classes privilégiées.

    Des amis sont antitech. Ils sont critique de la technologie et pas contre toute technologie.
    Reprocher aux antitechs d'utiliser de la technologie c'est commettre un sophisme de la double-faute. Tout anarchiste contre la marchandise ne vit que de vol ? Non mais personne en fait le reproche sérieusement.
    La critique de la science et de la technologie manque tant qu'elle ne tombe pas dans les travers de la réaction. Surtout quand des nouvelles technologies servent à fliquer les personnes encore plus qu'avant.
     
  6. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Il y a pas d'un côté la science ou la technologie qui serait intouchable, défendable quoiqu'elle produise par des gens "éclairés". Le projet Manhattan ça vous rappelle rien ?
    et de l'autre il n'y a pas que des obscurantistes de l'irrationnel. C'est beaucoup plus nuancé. Arrêtons d'être binaires trop binaires comme des idéologues-lobbyistes qui se cachent derrière la science ou s'avancent comme neutre et scientifiques alors qu'ils servent des intérêts industriels particuliers, ou des idéologues qui jettent la science et la technologie avec l'eau du bain pour servir d'autres intérêts.
     
  7. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 893
    574
    142
    Jan 2009
    France
  8. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je ne confondrait pas technologie et science. Mais je ferai une réponse bateau quand même, il y a la science et les usages qui sont faits des découvertes scientifiques (et d'ailleurs ne sont pas de la science en soi, ça ne constitue pas de la recherche). Il y a la découverte de la fission nucléaire et son usage (civil ou militaire), ce sont deux choses distinctes.
    Sinon par rapport à la production de norme je pense que les meilleures ne peuvent être que scientifiquement et consciemment établies. On ne peut pas se passer de norme, mieux vaut alors les connaître et tenter de les adapter à partir des connaissances les plus solides qui ne peuvent être que scientifiques.
    C'est mon point de vue en tt cas
     
  9. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Distinguer science et technologie et définir la techno comme champ d'application de la science. La technologie c'est de la science appliquée comme disent des scientiiques,
    Sans elle les nouvelles technologies n'auraient pas existé parce que conçues par des ingénieurs, des chercheurs, fabriquées, testées avant leur commercialisation.

    Dans ces néotechs : les drones, les caméras de surveillance, la reconnaissance biométrique et faciale, les cartes d'identité dernière génération... Tout un marché qui fait qu'on est tous potentiellement ou réellement des proies de l'Etat, ses services de polices ou secrets, judciaire, pénitencier...

    Le civil, le militaire, ils se confondent depuis toujours, se substituent l'un à l'autre. Internet a été inventé par l'armée, l'énergie nucléaire par des scientifiques qui travaillaient avec l'armée (projet manathan) , nucléaire qui a été imposé aux populations sans concertation comme la plupart des industries. ON l'oublie parfois mais c'est un marché juteux. Des secteurs du nucléaire entiers sont protégés par des armées et le secret d'Etat ou Défense.

    La distinction civil / militaire pourrait être nette et précise ça changerait rien que ça sert des intérêts de capitalistes industriels.

    Les chercheurs qui se sont spécialisés dans la contre-insurrection bossent pas à l'auvgeulette. Papports militaires et policiers, histoire, enquêtes de terrain... ils bossent comme des sociologues, des historiens, statisticiens...
    Comment mater des émeutes c'est étudié à l'avance depuis que la stratégie et la science militaires sont inventées. Les techniques de harcèlement policier et militaire sont possibles grâce à la psychologie. La pyscho et ses chercheurs sont de fait impliqués dans le harcèlement des classes les plus pauvres. Les unités de police scientifique c'est pas des guignols qui font n'importe quoi. La génétique est aussi impliquée dans la domination policière.

    La société du contrôle, de surveillance, de discipline dans laquelle on vit n'aurait pas existé si d'éminents chercheurs n'avaient pas collaboré avec zèle à leur mise en place. Quand tu sais que certains d'entre eux qui ont pignon sur rue dans les médias dominants et dans des cercles de réflexion rationnalistes bossent pour l'armée française, ça donne juste envie d'aller foutre le dawa quand ils se réunissent, quitte à être traités d'ayatollahs, de woke, de fasciste alors que eux collaborent directement pour l'Etat Français qui réprime, extermine des populations.

    Les normes pourraient être beaucoup plus souples. Je suis en dépression et la rationnalité je la perçois différement. Je m'y cogne les neurotransmetteurs pour tout dire. La rationnalité c'est une forme de pouvoir validiste, excluante quand un spécialiste ou ton entourage laisse entendre que ta pensée n'est pas rationnelle parce que t'as les idées noires.Dans cette société dégueulasse je vois pas comment
    on pourrait ne pas avoir les idées noires vu la violence qu'elle génère. Au
    regard de la société, avoir les idées noires pourrait être un signe de "bonne santé mentale"... La rationnalité c'est pas qu'un norme favorable à ceux qui tiennent le bon côté du manche mais c'est aussi ça mais comme une religion peut être normative dans son pire sens.

    Puis la rationnalité ça n'existe pas vraiment. C'est impossible d'être rationnel à 100%. Trop de biais, l'être humain est surtout dominé par ses émotions, ses sentiments. N'importe quel chercheur un peu humble et qui a réfléchit sur la question le dirait.

    Quand je lis ou écoute des scientifiques j'ai l'impression qu'ils vivent dans le meilleur des mondes possibles, que la modernité est un havre de paix paradisiaque, que la technologie c'est super cool. Ils vivent déconnectés sur leur petit nuage comme des ministres qui taisent tout ce qu'implique leur métier en matière de violences, de répression, de richesses. Dommage que Pièces et Mains d'Oeuvres ont dérivé dans la boue, on m'a fait lire des vieux textes qui étaient cools. Ecouter Racine de Moins Un sur Radio Zinzine parfois c'est cool.
     
  10. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Construire des prisons higtech nécessite des architectes, des experts en ingénerie des différents domaines du contrôle social, les faire tourner nécessite des experts en science pénitentiaire et criminologique. etc qui étudient rationnellement comment faire crever des gens. Les secteurs publics et privés, financiers et la science se rencontrent pour servir toujours les mêmes intérêts des classes au pouvoir. Le juridique fonctionne pareil: les lois sont étudiées en fonction de et la rationnalité d'Etat.Milipol réunit toutes sortes de petits génies de l'invention...

    Alors voilà, la science, la rationnalité, c'est pas aussi merveilleux que ce que certains médiatiques en disent.
     
  11. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    D'accord avec ça.
    La science c'est seulement un outil et comme pratiquement tous les outils il peut être bien ou mal utilisé. Evidemment dans un contexte capitaliste et autoritaire cet outil est souvent mal utilisé (et même très mal, je suis d'accord avec les exemples que tu donnes, guerre, répression...).
    Cela dit j'espère que tu seras d'accord, ce n'est pas la rationalité (ni une de ses applications, la science, la technologie) qui est responsable de la guerre ou de la répression, qui d'ailleurs existent depuis l'âge des cavernes.
    Et même dans le contexte actuel, la science et la technologie ont de nombreux aspects positifs. Je serais morte à la naissance si j'avais du m'en remettre à la nature, et la "sélection naturelle" aurait également joué pour de très nombreux individus sans la recherche médicale.

    Dans ce cas je parlais des antitech opposés plus spécifiquement à la communication Internet (et plus précisément de ceux qui ont écrit ce texte):

    Ecrire sur Internet qu'il faut sortir d'Internet c'est un positionnement quand même paradoxal... Même si on veut utiliser "aussi" la communication papier. Comme si le tract végan sur une tranche de jambon se dédouanait en proposant "aussi" de le rédiger (à la demande) sur une feuille de laitue.

    Un débat initié il y a quelques années par un membre du groupe libertaire d'Ivry sur le sujet:

    Débat : Quels rapports entre les communistes libertaires et les courants antitechnologie ?

    Vendredi 10 janvier à partir de 19 h 30 au Dilengo, 85 rue Molière, Ivry-sur-Seine

    [​IMG]

    Depuis plusieurs années, circulent, dans les milieux d’extrême-gauche et libertaires, des théories considérant la technologie comme le cœur du monde actuel, et qui en font donc la cible principale de leur critique.

    On peut, bien sûr, trouver telle ou telle technologie particulière néfaste ; mais peut-on considérer la technologie comme néfaste en elle-même ? Sommes-nous « aliénés » par la technologie ? Peut-on vraiment considérer la technologie comme l’aspect le plus fondamental du monde existant ?

    La critique ne devrait-elle pas plutôt cibler les formes particulières de relations sociales, comme, par exemple, la division de la société en classes ? Les considérations sur le rôle de la technologie ne devraient-elles pas prendre pour point de départ ces relations sociales ?

    La critique antitechnologique peut-elle se fondre dans le communisme libertaire ? Ou, au contraire, mener à des positions incompatibles avec celui-ci ?

    Ceci n’est pas une conférence : nous invitons celles et ceux qui estiment ce débat nécessaire à venir en discuter.

    Nous renvoyons également les intéressés vers la brochure Contre l’EDN, ou encore vers le site Rouge Mécanique.

    Entrée libre.

    Enregistrement audio du débat (manque la fin), 1h52, 49 Mo.

    Débat : Quels rapports entre les communistes libertaires et les courants antitechnologie ? - Anarchistes Ivry

    Lors de ce débat un (homme...) anti tech a pris position contre la pilule contraceptive, qu'il suggérait de remplacer par une tisane utilisée depuis des siècles par des paysannes sud américaines. Plusieurs femmes présentes ont déclaré qu'elles souhaitaient que la recherche continue à améliorer la pilule et minimiser au maximum ses effets secondaires et qu'elles n'avaient rien contre les remèdes naturels, à condition qu'ils soient aussi efficaces que la médecine allopathique, ce qui est loin d'être démontré dans le domaine de la contraception (comme dans bien d'autres).
     
  13. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  14. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Par ailleurs, pour en revenir plus spécifiquement à la rationalité, je pense aussi qu'on n'est jamais 100 % rationels, mais je crois qu'il faut chercher au maximum à l'être.
    J'ai pourtant souvent défendu le recours à l'homéopathie, alors que je suis convaincue que ce n'est qu'un placebo, parce que même si ça repose sur l'irrationalité, les placebos ont des effets bénéfiques. Et contrairement à Anarchie13 je ne crois pas que dans ce cas ça ait des conséquences si néfastes. Les scandales liés à l'usage inconsidéré de ce placebo sont rarissimes (vraiment rarissimes, après une recherche intensive je n'ai trouvé que quelques cas et encore même pas avérés!). Je crois aussi qu'on ne survit mentalement que grâce à une bonne dose de déni (de la mortalité inéluctable par exemple).

    Médecine et altercapitalisme


    En même temps, si humainement je peux comprendre ce désir de fuir la réalité quand cette fuite est sans conséquences graves, je ne crois pas qu'on doive en faire un principe de pensée et de pratique.
    On ne luttera pas contre le pouvoir, le capitalisme, et contre l'usage qu'ils font de la technologie et de la science, en s'abandonnant aux rêves et aux fantasmes. Il faut au contraire essayer d'avoir un maximum de lucidité.
     
  15. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    C'est pas que ça. C'est aussi une communauté de chercheurs pour pas dire une corporation, un pouvoir qui se fout pas mal qui finance leur domaine, à qui ça servira (industriels le plus souvent) ; Un ensemble de connaissance ; et un domaine d'application : la technologie.

    Les armes à usages militaires ou policiers, fabriquées par des labos militaires, policiers, ou qui ont des liens étroits avec le complexe militaro industriel, c'est pas bien ou mal utilisé : c'est fabriquer pour contrôler, réprimer, massacrer des gens. Tout le secteur de l'armement en fait. Des technologies sont fabriquées pour le massacre.

    Je dis pas que la science n'amène que du négatif mais elle n'amène pas que du positif.

    Aux récits légitimants la science qui serait neutre par défaut il faut opposer des récits délégitimateurs, dénoncer tout ce que dans quoi la science collabore : polices, terrorismes militaire et paramilitaire, emprisonnement, exploitaiton à fin de rendement financier... Boycotter les labos, les chercheurs. Et ça je crois qu'on peut le faire sans se noyer dans les eaux boueuses de l'antitechnologie ou l'antiscience primaires. L'INSERM est dénoncé par des militants contre la viviscetion comme une industrie du meutre et ils ont pas tort. Ne pa
    s oublier que ce qui est vendu comme scientifique et sans risque par des lobbyistes à un moment a été dénoncé comme nocif pour la santé, les scandales sanitaires sont légions (tabac, médicameents retirés du marché, certains sports comme le football américain, climatoscepticisme...). On découvre aussi que des chercheurs étaient en fait payés par des industriels pour raconter des mensonges et rapporter beaucoup d'argent.
     
  16. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Je croyais pourtant avoir été claire, je suis d'accord avec toi sur ce point, il existe des domaines (guerre, répression...) qui sont par essence "mauvaises" et supposent donc forcément un mauvais usage de la science et de la technologie:

    Ni Anarchie13, ni moi n'avons jamais dit le contraire!
    Ce que je dis c'est que ni la science ni la technologie ne sont bonnes ou mauvaises par essence. Dans un contexte autoritaire et capitaliste il est logique qu'on les utilise pour la course au profit, pour la guerre, la répression. Même si des guerres horriblement meurtrières et une répression effroyable existaient bien avant les armes nucléaires et ont causé en fin de compte bien plus de morts.

    [​IMG]

    [​IMG]

    Si tu jettes un coup d'oeil au topic "médecine et altercapitalisme" tu verras que je dénonce les scandales médicaux. Mais sans jeter pour autant le bébé avec l'eau du bain. Même si le mobile est évidemment financier, dans le contexte actuel je n'appellerai certainement pas à boy cotter les labos, les chercheurs.
    Tout comme je me réjouis que des labos et des chercheurs, quels que soient leurs mobiles, aient découvert la pilule contraceptive, qui m'a évité de me retrouver comme ma mère et ma grand mère à m'avorter avec une aiguille à tricoter.
    En attendant évidemment une révolution sociale et libertaire, qui aura entre autres comme conséquence de mettre science et technologie uniquement au service des individus.
     
  18. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Même quand ils sont pas payés directement par des industriels ils le sont par l'Etat qui est un ennemi. Et ils se foutent pas mal de qui utilisera leurs connaissances, leurs nouvelles technologies.

    Des chercheurs quittent la recherche publique parce que la fraude scientifique est courante.
    Alex Sam qui essaye de faire réfléchir les antivaccins en allant au front en mode Don Quichotte en a parlé. C'est pas le seul à être dégouté par la recherche qui répond aux intérêts financiers. Un ami qui bossait dans un labo de biologie végétale a couper ses liens avec la recherche, trop de corruptions, milieu de travail hiérarchisé presque militaire...

    Dans le domaine pharmaceutique, le côté rentable prime sur le reste. Ce qu'il craint à mort c'est la réanalyse de tout ce qu'il a produit de nocif pour la santé ou avait mal évolué en termes en conséquences mettant en danger ses clients.
    L'Agence Européenne du Médicament est du côté des industriels, c'est pas un hasard que le "secret commercial" est brandi par cette agence et par d'autres quand des journalistes d'investigations enquêtent. C'est pas transparent du tout.
     
  19. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Quant à moi, je l'ai déjà dit, je m'en fous de leurs motivations, en attendant une révolution sociale et libertaire ce qui compte c'est le résultat: pilule contraceptive, antibiotiques, chirurgie de pointe, greffes, vaccins...

    En tout cas ça ne remet absolument pas en cause la nécessité d'être le plus rationnel, objectif, lucide, possible. Même si c'est impossible de l'être à 100 % c'est un objectif à atteindre, ne serait-ce que pour lutter efficacement contre l'état et le capitalisme.

    Donc même dans le cadre de ce système capitaliste, il faut lutter (rationnellement, donc) contre les scandales médicaux, exiger que la recherche s'attache à limiter les effets secondaires de certains médicaments, exiger que les pays pauvres bénéficient des mêmes structures hospitalières et des mêmes médicaments que les pays riches. Ce qui signifie entre autres la levée des brevets.

    Mais boy cotter les labos et la recherche, certainement pas.
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  21. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    C'st vrai que la pillule aide mais plein de femmes ne supportent pas ses "effets secondaires" et ça on en parle peu. C'est comme si la pillule n'avait que des côtés positifs et qu'on la présentait que sous ces "bons côtés" comme pour en faire une invention miraculeuse.
    C'est pas être antitech que refuser de prendre une pillule qui te fout mal ou antiféministe. Elle est pas non plus gratuite non plus.

    Les chercheurs et les labos qui travillent avec ou pour des lobbys comme l'IFRIS ou l'IRIS, pour des agences de renseignements, dans le secteur militaire, pénitenciaire qui sont aussi des marchés.Ces gens, ces institus sont nuisibles comme peuvent l'être des journalistes, des groupes de presse, des géants de l'agroalimentaire qu'on dénonce déjà. La "malbouffe" existe aussi à cause des scientifiques qui servent ces géants.

    C'est pas sacré les chercheurs, la science. Les scientifiques n'ont pas d'auréole planant au dessus de leur tête. Quand ils font de la merde c'est de mon point de vue nécessaire de les boycotter comme on radie des médecins qui déraillent dans les pseudomédecines newage ou font des erreurs médicales engendraent des milliers de décès annuels en Europe.

    La transparence de la science n'est qu'un voile idéologique masquant les intérêts de classe qu'elle sert avant tout, sa valeur commerciale. La rationnalité qu'elle revendique sert souvent la Raison d'Etat.
     
  22. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    147
    18
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Boycott de la recherche militaire, les sciences policières, pénintentiaires, tout ce qui contribue aux flicages et à l'enfermement, à l'écrasement des émeutes... moi j'y vois aucun inconvénient.

    La recherche médicale est aussi basée sur l'esclavage, le travail des enfants en Afrique, la recherche en néotechnologies de pointe aussi, en Chine, ailleurs, à l'expuslion des autochtones de leurs habitations.

    L'extractivisme minier ou pétrolier pour l'énergie et les néotechs serait pas possible sans la collaboration des grands esprits de la science et les militaires qui les protègent. Le complexe militaro-industriel existe non ?
     
  23. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 981
    1 717
    448
    Fev 2014
    France
  24. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Ben moi non plus et je l'ai assez répété je crois?
    En revanche quand sans apporter cette précision essentielle tu dis "boy cott des labos et des chercheurs" je suis obligée de répondre que ça relève du suicide collectif.
    Je me réjouis que les labos et chercheurs, même si c'était par appât du gain et non par amour de l'humanité, aient trouvé si vite des vaccins efficaces contre le COVID. Et je continue à espérer qu'ils trouvent, même par appât du gain, des remèdes efficaces contre le COVID.
    Et je suis prête à lutter pour que tous les pays puissent bénéficier de ces vaccins et remèdes.

    Là encore encore j'ai déjà précisé:

    Tu te trompes complètement si tu crois que personne (et surtout pas les féministes!) n'a jamais dit que la pilule avait des effets secondaires. Heureusement dans l'ensemble les formules se sont améliorées, même s'il y a encore eu des scandales, qui ont été largement dénoncés dans les médias.

    [​IMG]

    Encore aujourd'hui, même sur des sites officiels, ce risque est évoqué:


    Pilules contraceptives et risque de cancers - Traitements hormonaux

    Ce que tu as peut-être du mal à comprendre en tant qu'homme, c'est que même quand la pilule était connue (crois-moi ce n'était pas un secret et les médecins, surtout les plus réacs et machos, ne se privaient pas de le rappeler aux femmes!) pour être cancérigène, les femmes qui ne voulaient pas d'enfants voulaient la prendre quand même.

    C'était déjà toujours mieux que la méthode artisanale qui consistait à se faire charcuter, et pas gratuitement non plus!

    Depuis la recherche n'a cessé de faire des progrès. Et on ne va pas attendre la révolution pour se protéger des grossesses non désirées!

    Alors si tu clarifies ton discours et que tu t'en prends seulement aux scientifiques et médecins au service de la répression, de la pollution, de la guerre, y a pas à polémiquer puisque forcément on est d'accord!
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  25. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 893
    574
    142
    Jan 2009
    France
  26. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Oui tu fais une juxtaposition de faits mais ça n'apporte pas grand chose au débat. Que des chercheurs aient participé à l'élaboration de technologies utilisées pour le profit d'entreprises ou pour la surveillance ça ne met en rien en cause le fait que la méthode scientifique permet d'approcher la réalité plus près que n'importe quelle autre méthode et ce quel que soit le domaine.

    D'autre part avoir des idées noires ne permet pas de lutter. Définir la rationalité est en effet excluant pour certaine forme de penser. Oui on hierarchise des façons de penser, à moins que tu préfères sombrer de le relativisme. Ça n'a rien de "validiste".

    Je ne sais pas quels scientifiques tu écoutes pour dire des âneries comme quoi ils vivraient dans des mondes où tout est beau. Combien avertisse quant au réchauffement climatique ? L'usage du nucleaire ? Les dangers du tabac, de l'alcool, de la mal bouffe, de mode de vie urbain et du management engendrant stress et maladies associées, etc, etc...
    Y a de tout parmi les scientifiques. Mais l'engagement des scientifiques est encore autre chose que la pratique de la recherche.

    Je suis d'accord ceci dit pour dire qu'en psychiatrie on peut avoir tendance à estimer qu'une mauvaise adaptation à la société serait une pathologie psychologique individuelle plutôt qu'une pathologie de la société. Mais c'est une tendance, il existe aussi une grande part des psychiatres qui en ont conscience. Et comme je te l'ai dit très peu ignorent par exemple que le stress et les maladies associées (par exemple la schizophrénie) sont dus à des formes d'organisation de la société.
    Bref j'ai l'impression que tu juges très rapidement sans connaitre.
     
  27. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 893
    574
    142
    Jan 2009
    France
  28. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ce dont tu parles n'est pas la science, c'est un usage des connaissances scientifiques. La science c'est la recherche de savoir avec méthode expérimentale, contrôle par les pairs, etc... Ce qui est produit avec ces découvertes déjà faite par la science c'est plus de la science
     
  29. Anarchie 13
    En ligne

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 893
    574
    142
    Jan 2009
    France
  30. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Pour ce qui est d'être 100% rationnel à mon sens on ne peut en approcher que par la démarche scientifique et collectivement, ce qui va de paire d'ailleurs. Les biais des études des uns sont contrôlés par les tentatives de reproduction et les critiques des autres. En recherche scientifique on en a pleinement conscience et personne ne croit sérieusement parvenir seul à neutraliser tous les biais.
     
    ninaa apprécie ceci.
  31. AAKUAN
    Offline

    AAKUANAntinataliste Membre actif

    207
    51
    0
    Fev 2012
  32. chaos/Nihiliste
    Une contraception efficace vaut toujours mieu qu'un modèle de grossesse de masses non désirés.
    Moins il y a de nouvelles vie et mieu c'est ! Au dela de l'argument féministe il y a l'argument de prévenir la souffrance
    de nombreuse naissance non désirés d'organismes qui devront subir la souffrance de l'existence et de participés
    a cette société de merde. Toi en tant que dépressif avec des idées noir tu devrait facilement comprendre cela.
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 11)

  1. ninaa
  2. Anarchie 13
  3. jabali
  4. allpower
  5. Sim
  6. pilou-ilou
  7. AAKUAN
  8. Ganate
  9. depassage
  10. NiDieuNiMaîtreEtSansLaisse86
  11. louismehmes