Chargement...

Romancier-ère-s anarchistes de top qualité

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Sim, 11 Décembre 2020.

  1. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    79
    13
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Je souhaiterais me refaire une bibliothèque et comme j'y connais pas grandchose en littérature je propose cette discussion pour avoir des suggestions.

    Tout en sachant que Jack London m'ennuie aussi profondément que Léon Tolstoï
    Que Georges Orwell m'emmerde autant que Alan Moore
    Et que Lola Lafon me fait autant chier que Jean Pierre Lavaray

    Du coup, quels romanciers et romancières libertaires, récent-e-s et moins récent-e-s, aimez et conseillez vous ? Et quels romans ?
     
  2. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    T'as lu lequel de Levaray ? Je présume que c'est lui et pas Lavaray.Le premier volume de "Tue ton patron" était pas fou-fou mais quand même prenant.
    Je te conseille Georges Darien, presque tous. "Le Voleur" est nickel pour commencer. Puis "Biribi". Son théâtre aussi est chouette. Puis tu verras bien.
    Et Octave Mirbeau. Quasi tous. "Le Journal d'une femme de chambre" et "Dingo". Bonnes entrées en la matière.
    Alfred Jarry. Presque tout. "Le Sûrmale" et "Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien". En théâtre : la série "Ubu". J'adore Jarry perso !
    Avec beaucoup moins de souffle, Georges de la Fouchardière. Ecrivain tombé dans l'oubli. Pas ouf mais souvent caustique. La série "Le Bouif", ou "Le Diable dans le bénitier", "Vive l'armée !", "La Grande Rafle", "Histoire d'un petit juif"... Auteur fort prolifique.
    Parmi les vivants, T.-E. Vaquette. Les deux. Le deuxième tome de son deuxième roman va bientôt sortir. Le premier "Je gagne toujours à la fin" est top. Intelligent et drôle. Ils se trouvent peut-être encore à la librairie Publico.
    L'Entarteur a publié un roman. "Armons nous les uns les autres !", mais dans le genre rasoir... Au-dela du fait qu'il est full humour. Son "Anthologie de la subversion carabinée" par contre est un must. Une brique de plus de 800 pages avec plein d'écrivains anars dedans, des extraits de leurs romans, de leur de théâtre, plein de pistes anarco-littéraires.
    J'en ai d'autres en réserve.
    N'hésite pas à faire un retour.
     
  3. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    79
    13
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    levaray yes c'est ça, tue ton patron m'a pas envouté

    j'aime bien les romans qui metten des grosses claques en fait dès lA premiere page !

    et Darien et mirBeau et Jarry aaaah ouuuiiiii!!! comment j'ai pus les oublier ???!!!! je connais pas les autres que tu cites je vais voir où je peux trouver ça. merci grandement!!
     
  4. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    Ben, en vrai, le Mirbeau et le 1er Vaquette correspondent à ce que tu cherches. D'entrée ça fait BOUM ! dans tes dents.
    Tu as aussi Jean-Bernard Pouy. J'ignore lequel je pourrais conseiller. J'ai un assez bon souvenir de "Spinoza encule Hegel". Un style pas fou-fou mais un roman quand même rigolo.
    John Fante n'était pas anarchiste. Des passages de ses romans le sont comme l'idée centrale d'aventurier nomade qui les traverse.
    Puis les "anarchistes de droite" : Audiard, Bukowski, Bloy, Celine, et compagnie. Le style, la plume sont de mon point de vue intéressants, fichtrement. Des idées sont anarchistes d'autres ne le sont pas. Je m'éternise pas sur leur vie privée qui fut pour quelques-uns dégueulasse, ou sur leur parcours politique catastrophique.
    Un cheptel d'anarchistes militants des derniers siècles se sont frottés à la littérature mais, perso, j'ai pas beaucoup accroché. Hormis les contes de M. Devaldès. Vittorio Frigerio a écrit sur le sujet, sur la littérature dans l'anarchisme. Il aussi publié un recueil de nouvelles anars.
    L'émission Bulles Noires sur Radio Libertaire invite des écrivains parfois intéressants. Là, à la volée, je pense à Romain Ternaux. J'ignore s'il se revendique anarchiste mais dans ses romans on retrouve des thèmes explorés par les Mirbeau, Darien et Jarry, comme l'anti-médiocrité sur un ton satyrique. Ternaux c'est pas fou-fou comme style hein, c'est pas du lourd comme Darien et Mirbeau, c'est beaucoup plus léger et assez drôle.
    J'y repense : "Les Dépossédés" d'Ursula Le Guin. Un roman SF culte pour des anarchistes. Je l'ai pas trouvé emballant.
    Après, tu n'a pas dit quel genre littéraire tu préféres. Si c'est la SF ou le Fantastique, Damasio a un certain succès chez les militants anars. Je crois pas qu'il l'est, anar, je sais pas. Pas emballé non plus par ses livres. Salle 101 sur Fréquence Paris Plurielle est une émission hebdomadaire spécialisée dans ces genres littéraires (et d'autres). Si tu connais pas, écoute les, ça déconne gravos !
     
  5. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    79
    13
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    Merci à toi pour toussa !! j'ai de quoi occuper ma semaine de repos !
     
  6. ribouldingue
    Offline

    ribouldingueMembre du forum Compte fermé

    48
    3
    3
    Déc 2020
    Homme
    United States
  7. libertaire, autonome
    Pardon pour cette incursion car l'auteur du roman que je vais suggérer n'est pas anarchiste. Son nom : Guy Dardel. Le titre de son roman : Un traître chez les totos.

    Ce polar disponible en poche est inspiré de faits réels : l'infiltration de policiers dans le mouvement autonome. Mouvement que Dardel a bien connu puisqu'il en vient, après un passage par la Gauche Prolétarienne. Le fondateur et administrateur de Fréquence Paris Plurielle dont vous parliez c'est lui. Son polar efficace de 180 pages se lit vite et bien.
     
    Sim apprécie ceci.
  8. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    Pas de quoi ;)

    Merci à toi plutot pour ce post. Discuter de littérature sur des forums libertaires se fait rare. Ce qui n'est pas très étonnant puisque les RS ont supplanté les forums.
     
    Sim apprécie ceci.
  9. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    79
    13
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    J'ai lu Le Voleur de Darien hier et cette nuit. Je lis vite. Il est Beaucoup plus corrosif que le film de Louis Male. Philosophiqument et idéologiquement beaucoup intéressants. ca se ressemble vraiment à de la propagande anarchiste illégaliste. Trop bien !

    j3enchaine le Mirebeau.
     
    Z. Garnier apprécie ceci.
  10. pipat07
    Offline

    pipat07Membre du forum

    41
    14
    2
    Sept 2017
    Homme
    France
    Salut,

    Merci pour ce sujet de forum.
    Pour ma part, "La révolution des pendus" de B.Traven avait été une très belle découverte sur les révoltes des ouvriers indiens au Mexique au début du XXe siècle. Il y'a "la mémoire des vaincus" de Michel Ragon qui suit un anarchiste tout au long du XXe siècle aussi, de la bande à Bonnot jusqu'à mai 68 en passant par la montée au pouvoir de Staline, la guerre d'Espagne, la 2nde guerre mondiale.
    Il y a aussi les livres d'Allan Silitoe, surtout "la solitude du coureur de fonds", qui se lit en 2-3 heures, "le colleur d'affiches" de Michel Del Castillo sur la guerre d'Espagne et enfin "la guerre de la fin du monde" de Mario Vargas Llosa qui décrit un combat au Brésil pour créer un lieu autonome face à la République naissante. Pas forcément très anar mais y'a un personnage écossais assez savoureux au milieu de tout ça.

    Après les romanciers sont pas tous anars la dedans mais Silitoe et Traven, tu peux foncer.

    Voilà et merci pour les titres que je ne connaissais pas, je vais chercher à l'occase
     
    Sim apprécie ceci.
  11. Sim
    Offline

    SimMembre du forum Membre actif

    79
    13
    1
    Déc 2020
    Homme
    Switzerland
    mErci ! Ils ont l'air intéressants ! Je connais Traven et le Ragon que de réputations. Je les ajoute avec les autres à ma liste !

    j'ai commencé "Le journal d'un femme de chambre" de Mirbeau. Alors oui je suis d'accord Z. Garnier, au début ça commence pas mal fort !
     
    Z. Garnier apprécie ceci.
  12. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    Content que ça te plaise !

    Il est vrai qu'il y a des idées qui recoupent celles de l'illégalisme. Mais, à mon humble avis, ce n'est pas vraiment le propos du texte, c'est beaucoup plus universel, en ce qui concerne la nature humaine. Puis même si c'est pas son livre le plus virulent, quelle plume ce Darien !

    Perso, Traven c'est comme London : je trouve que ça manque énormément de souffle littéraire, de de style. Ceux que j'ai lu en tout cas. Les histoires sont sympas, quelques-unes le sont même plus, mais qu'est-ce que leur style me gonfle. Pour ne citer que 'Martin Eden' de London, l'histoire est tragique et superbe, un peu individualiste, mais son écriture m'endort grave. Après c'est peut-être à cause de la traduction ? Pas sûr.

    Ragon je suis désolé mais ça me tombe des mains. Aucun style. Après les gouts et les couleurs, c'est en partie personnel, 'subjectif.'
     
  13. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    Pour Ternaux, je commencerais par le dernier, 'I am Vampire' qui est moins 'lourd' que son premier. Ou par 'L'histoire du loser devenu gourou' qui est le plus drôle à mon humble avis. Ceci dit, je le dis à nouveau, c'est pas foufou comme plume, ça tabasse pas la gueule comme du Darien ou du Mirbeau, mais ça se lit pas mal. En littérature contemporaine française et 'alternative' c'est parmi ce qui se fait de mieux avec les autres auteurs que j'ai mentionné.
     
  14. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 557
    1 669
    430
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Jean-Pierre Le Varay s'inscrit dans le courant de la littérature prolétarienne: il s'est fait connaître principalement par un récit autobiographique, "Putain d'usine". On en a tiré une BD, une pièce de théâtre et un documentaire:

    Putain d'usine (2006) Doc 52'

    [​IMG]

    Dans ce courant très décrié par les "vrais" écrivains (d'origine bourgeoise et souvent universitaires...) on trouve par exemple Henri Poulaille:

    [​IMG]


    POULAILLE Henry [Hyp] [Dictionnaire des anarchistes] - Maitron

    Sur le site de CULTURE SMIC:

    Histoire de la littérature prolétarienne en France
     
    Z. Garnier apprécie ceci.
  16. jabali
    Offline

    jabaliNouveau membre

    5
    4
    0
    Jan 2021
    France
    chez les écrivains prolos il y a robert piccamiglio qui a publié chez albin michel un ''putain d'usine'' également. 40 ans sur les machines à lutter contre les syndicats...
     
  17. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    Contrairement à Tue ton patron 1, j'ai pas beaucoup aimé Putain d'usine. Mais il est sympa JP...
    Dans le "genre prolétarien" : Nous voulons tout (Nanni Balestrini)
    Autonome, pas anar, sur les années de l'"automne chaud" en Italie. De bons passages mais assez ennuyeux au fil des pages, peut-être à cause de la traduction.
    https://entremonde.net/IMG/pdf/nous_voulons_tout-livre.pdf
     
  18. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 557
    1 669
    430
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Sans indiscrétion, pourquoi tu as aimé Tue ton patron et pas Putain d'usine?
    Quand je vendais le Monde libertaire sur les marchés je discutais souvent avec les voisines qui elles vendaient Lutte ouvrière. Elles avaient aimé du même LeVaray Classe fantôme mais pas non plus Putain d'usine. Apparemment la raison c'est qu'un article élogieux était paru dans Lutte ouvrière sur Classe fantôme, qui dénonce le mépris (et même jusqu'à l'ignorance...) de la classe ouvrière, alors que Putain d'usine avait été descendu car il critiquait le travail d'usine et le travail en général.

    Classe fantôme : Chroniques ouvrières - Babelio

    En parlant de valeur travail: j'ai connu Le varay alors que j'étais au collège: il était déjà anarchiste (il faisait un fanzine "allons zenfants" "supplément au Monde libertaire"! Mais personne ne comprenait qu'il ait voulu volontairement travailler en usine. C'est encore un mystère pour moi.
     
  20. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    Faudrait que je m'y replonge, ça fait très longtemps que je ne l'ai pas lu. Possible que je l'apprécie. Mais en 2003 je n'avais pas aimé, beaucoup moins tripant, de suspense que dans Tue ton patron 1. Pas encore lu les autres.
    JPL je l'ai croisé dans une rencontre littéraire. Je ne le connais pas plus que ça mais il est bien sympa.
    La volonté d'aller travailler dans les usines ? Pour imiter les maos ? Lui demander directement serait sûrement plus profitable.
     
  21. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 557
    1 669
    430
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Ben je lui avais demandé directement à l'époque, et crois-moi il était déjà un anarchiste pur jus. Non rien à voir avec la démarche des maos: il se trouve que JPL est fils d'ouvrier et que déjà, ça ne peut pas signifier la même chose pour lui que pour un gosse de riche qui cherche à "s'encanailler"!

    Du parti des myosotis - Jean-Pierre Levaray - Babelio

    Il me semble que j'en ai parlé plus haut: il a toujours eu peur de la précarité, et il faut avouer que ce n'est pas toujours facile de vivre comme l'oiseau sur la branche. Et n'étant pas un gosse de riche on l'a compris, pas question de faire des études pour pouvoir choisir un métier moins dur et mieux rémunéré. Et puis il a eu des enfants et c'est vraiment pas évident dans ce cas de vivre dans les squats ou dans une chambre de bonne.

    [​IMG]
     
  23. Z. Garnier
    Offline

    Z. Garnierni dieu ni maître oï oï oï !

    21
    5
    0
    Juil 2019
    Homme
    France
    IDK. Par ouvriérisme alors ? Ou pour savoir ce que ça fait de trimer à l'usine ? Par "solidarité de classe" ? Si je le recroisais dans un "salon" je lui aurais bien demander mais comme "je me retire du monde..."
    Clair que l'usine à la chaine c'est autre chose que prof ou écrivain, j'y ai bossé 10 ans. 10 ans d'abrutissement et de déglingage du corps. C'est autrement plus destructeur qu'artiste ou philosophe, même forain (amitiés à Alain que j'aime beaucoup, et il en est bien conscient que la chaine, l'usine c'est la mort et qu'on rêve parfois de les voir brûler avec tous ceux qui disent que ce travail c'est génial, que c'est super valorisant...) Bref : Crevure d'époque puritaine, la fin de l'éthique protestante c'est pas pour demain ! Et y en a qui disent encore que l'anti-religion c'est dépassé... beh purain, qu'ils s'en gavent jusqu'à l'explosion de leur sermons formatant souvent des cerveaux à la vie à la mort !
     
  24. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 539
    1 811
    4,823
    Nov 2012
    Sacré avatar ludwig von88 qui se lâche avec son pote ribouldingue !!!
    MDR !!!
    Qui se la joue Super ouvrier avec son pote qui se la joue Super Amérindien/gay/handicapé !
    Franchement, créez une chaîne youtube !
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 23)

  1. Pof
  2. Z. Garnier
  3. Anarchie 13
  4. louismehmes
  5. pipat07
  6. ferraille
  7. langelier
  8. Kamomille
  9. allpower
  10. ribouldingue
  11. Stéphane Bazoches
  12. Mireille13
  13. graccchus
  14. toughdisc
  15. Beatrix POLET
  16. Dem
  17. Limon
  18. Sim
  19. jabali
  20. ninaa
  21. Bearl
  22. Anarkocom
  23. karlito