Chargement...

Théorie sur la relation entre drogue et Anarchie

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Cadavre, 30 Juin 2011.

  1. HNORD
    Offline

    HNORDMembre du forum Membre actif

    106
    14
    0
    Jan 2020
    Homme
    France
  2. anarchiste
  3. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  4. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ces gens avaient torts car ils croyaient que mourir est un choix, une liberté.
    Ils avaient tort car ils considéraient que la souffrance est individuelle sans réponse collective possible, sans union possible. Ils avaient enfin tort de croire que cette vie n'est que souffrance comme de croire que les contraintes sont uniquement causes de souffrance.
    Je ne force personne, je ne vois même pas comment je pourrais forcer quelqu'un à vivre.
     
  5. AAKUAN
    Offline

    AAKUANAntinataliste Membre actif

    178
    48
    0
    Fev 2012
  6. chaos/Nihiliste
    Il faut savoir ce que tu veut dire avec le nihilisme russe....
    Si les nihilistes russe penser que la vie n'est que souffrance ou plutot plein de souffrances cela n'est pas compatible avec la belle liberté de mourir comme tu l'interprète. Le nihilisme russe était plutot un péssimisme et non un culte de la liberté.
    Il s'agirai davantage ici d'une soupape et non une liberté et qui montre que de continuer sa vie n'est pas la seul destination.
    Que le suicide est une réalités et que sa ne doit pas être un tabou. Que les deux voie sont de toutes facon conséquence de souffrance ici et de divers prisons.
    Parce que la il s'agit en effet d'une critique global de la vie. Ce qui est dit montre que finalement continuer a vivre n'est pas non plus une liberté mais aussi une aliénation.
    Il s'agit de défier le culte de la continuation qui serai vu comme l'absolu et le truc qu'il faudrait soi-disant faire absolument....
    Par "liberté" ses gens voyait cela comme une sortie éventuelle certes mais sans oubliez que c'est toujours une conséquence
    devant un désespoir et des souffrances qui était de toute facon deja installer.
    Puis dire que la vie est pleine de souffrance est une réalités. Sa ne veut pas dire comme tu l'interprète mal que la vie ne serai QUE souffrance mais que celle ci est beaucoup présente.
     
  7. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  8. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Eh bien je ne pense pas, il n'y a pas nécessairement plus de souffrance que de plaisir et ces souffrances ne sont pas plus intenses que les plaisirs. De plus ces souffrances peuvent être aussi sources de plaisir (non pas par masochisme mais parce qu'elles permettent de se soulager d'une plus grande souffrance ou qu'elles servent d'enseignement).
    Puis nous faisons collectivement des efforts pour alléger ces souffrances. C'est un des buts de la société.
    Enfin je ne pense pas que ce soit la souffrance qui est la cause du pessimisme. Beaucoup de gens souffrent sans l'être et encore moins en allant jusqu'au suicide. Idem pour la consommation de stup pour revenir au sujet. Je ne suis pas persuadé que la souffrance soit la principale cause de consommation, par contre, contrairement à ce qu'a dit ninaa, le manque, la honte et même les effets des substances elles-mêmes sont probablement sources de souffrances y compris morales. L'alcool peut provoquer la dépression, le shit la schizophrénie, l'isolement, la flemme de pratiquer des activités stimulantes, sans compter les bad trip, les acides peuvent aussi causer des crises de paranoïa...
     
    HNORD apprécie ceci.
  9. HNORD
    Offline

    HNORDMembre du forum Membre actif

    106
    14
    0
    Jan 2020
    Homme
    France
  10. anarchiste
  11. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  12. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Un exemple de livre vendu à la ferme de Pierre Rabhi, le premier s'appelle "drogues et plantes magiques" le second "Plantes, religions et spiritualités" :

    [​IMG]

    afis07

    Sans les avoir feuilleté je pense qu'il doit y avoir une présentation plutôt positives des drogues.
     
  13. HNORD
    Offline

    HNORDMembre du forum Membre actif

    106
    14
    0
    Jan 2020
    Homme
    France
  14. anarchiste
    Comme ça les disciples sont bien défoncés, disciplinés et amène (amen) à avaler des couleuvres.
     
  15. Godfried
    Offline

    GodfriedNouveau membre

    2
    3
    0
    Sept 2020
    Homme
    France
    Beaucoup d'avis différents sur ce sujet et je me permets donc d'y ajouter mon grain de sel, ayant été moi même gros consommateur de toutes sortes de substances (j'ai arrêté l'héroïne il y a 5 ans). Prendre une substance quelle qu'elle soit peut en effet être un plaisir, mais cette notion là je pense est vraiment relative à chacun(e), et de sa capacité à l'autogestion, et à l'écoute de soi. Ma manière de consommer par exemple a été clairement triphasée de convivialité, de fuite de la réalité et d'autodestruction, je suis quelqu'un d'anxieux et de timide, émotionnellement saturé et donc je n'ai d'autre choix aujourd'hui pour me maintenir et travailler sur moi même que de ne plus rien toucher, du "simple" verre/bédo aux trucs les plus costauds. Mais pour cotoyer un milieu d'amis aux dépendances diverses, je constate que chacun vit différemment sa consommation. L'addiction sera en tout cas forcément présente, et active sous diverses nuances selon qu'il s'agisse d'un désir de conso conviviale, ou/et de fuite de la réalité ou/et d'auto-destruction...
    C'est pour ça qu'il y a autant de rapports avec la drogue qu'il y a de raisons d'en consommer, et dans une société malade comme la notre, il va de soi qu'il y aura toujours voir encore plus de consommateurs, et j'invite vraiment chacun(e) à se questionner sur les raisons pour lesquelles il/elle consomme, de les noter, et de constater si oui ou non ces raisons sont encore réellement légitimes aujourd'hui avec le recul, même si c'est "pour le plaisir".
    Désolé si tout ça sonne un peu "coach" ou je n'sais quoi, mais j'pense qu'on peut largement étouffer le spectre de l'addiction ainsi et pouvoir profiter des substances de manière plus maîtrisée si on parvient à s'écouter soi même, et éliminer les raisons externes/internes qui nous poussent à consommer, pour peut être enfin honnêtement consommer par plaisir!
    J'espère ne pas sonner trop "bien pensant sur la décroche" car là n'est pas mon but, je partage juste mon point de vue et des manières de "gérer" cette thématique pour le moins complexe qu'est l'autogestion, je pense inhérente à la coalition entre drogue et anarchisme.
     
    ninaa, gorekhaa et HNORD aiment ça.
  16. gorekhaa
    Offline

    gorekhaa✘☠[G.R.K.]☢Ⓐ★ Membre actif

    103
    9
    7
    Fev 2012
    United States
  17. libertaire, anarchiste, féministe, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, synthèsiste, progressite, révolutionnaire, autonome, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Rahbi remonte un chouïa dans mon estime... ;)
     
  18. gorekhaa
    Offline

    gorekhaa✘☠[G.R.K.]☢Ⓐ★ Membre actif

    103
    9
    7
    Fev 2012
    United States
  19. libertaire, anarchiste, féministe, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, synthèsiste, progressite, révolutionnaire, autonome, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Trèves de billevesées, pour en revenir au bouzin je ne vais m'en tenir qu'aux propos de @Godfried@Godfried :
    Je souhaiterai ajouter que ce questionnement est, bien-sûr, à mesurer à l'aune d'une addiction devenue délétère hein, car je suis un fervent défenseur de la dépénalisation, de la prévention et surtout de la réduction des risques, qui connait les effets désatreux de la prohibition quelle qu'elle soit, et j'affirme que oui le récréatif existe.

    On ne va pas dériver vers un débat au travers d'un catalogue des diverses substances et de leur puissance pré-supposée etc, le problème est bien plus sérieux que ça.
    Il est à prendre dans sa globalité sociologique et épistémologique (au sens carrément historique de l'étude d'impact à mener) mais surtout politique, car c'est un véritable problème de santé publique qui a surtout besoin de PEDAGOGIE, et ce dans toutes les strates de la société, a fortiori en direction des jeunes en commençant la prévention le plus tôt possible.

    Quant à la relation entre drogue et anarchisme, je pense qu'après ce que je viens de dire bah on est en plein dedans, nan?

    Vivre, laisser vivre, dialoguer, prévenir, aider, accompagner et pourquoi pas, profiter...

    Et n'oubliez pas, iNo Pasaràn!
     
  20. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  21. anarchiste, autonome
    Occasionnelle seulement ? Parce que tu penses que la prise régulière de cannabis est un problème qui devrait être "réprouvé" ?

    Est-ce que tu comprends la différence entre CBD et THC ? Faudrait-il aussi réprouver les tisanes à la camomille ?
     
  22. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  23. anarchiste, autonome
    En remontant 2 pages je suis tombé sur ce post. J'espère que ta mentalité a évoluée depuis parce que ce message reflète une ignorance absolue sur le sujet.

    Cette image est une merde honteuse. "le cannabis détruit des millions de vies". MAIS QUELLE PUTAIN DE CONNERIE ! Qu'est-ce que cette propagande prohibitionniste fout sur un forum libertaire ? On croirait une campagne de propagande du Reefer madness. Explique moi comment le cannabis détruit des vies parce que j'aimerais bien comprendre comment j'ai détruis la mienne.

    Les propriétés médicales du cannabis font consensus scientifique. Je sais pas où tu as pris ton article, mais c'est un torchon. Informes toi mieux. Fais une recherche sur GWPH Pharmaceutics et l'Epidiolex. Fais une recherche sur les frères Stanley et le Charlotte's Web. Fais tes recherches sur les études cliniques de Tetra Bio Pharma au Québec. Fais tes recherches sur les études cliniques des producteurs de Santé Canada depuis la légalisation. Si t'as des questions je t'enverrai les liens vers les études cliniques.

    Le cannabis est efficace pour traiter nombreuses conditions médicales diverses, allant de l'épilepsie chez les enfants jusqu'à la dépression, anxiété, stress post-traumatique. Ces médicaments sont déjà étudiés et commercialisés en ce moment même. D'autres études ont des résultats préliminaires montrant l'efficacité pour des dizaines d'autres conditions médicales. Tu dois absolument voir les entrevues de parents américains pour qui le cannabis a permis à leur enfants de passer de dizaines de crises d'épilepsies par jour à presqu'aucune.

    Les preuves scientifiques sont très nombreuses, et ça ne fait que commencer. Ça fait 100 ans que le cannabis est illégal et que l'État empêche les pharmaceutiques de faire des recherches sur le cannabis car la plante est considérée "Schedule 1 Prohibited" donc aux yeux du gouvernement le cannabis c'est comme le crystal meth, le crack, ou l'héroine. Dans quelques années les preuves scientifiques déjà nombreuses seront multipliés, le cannabis sera légalisé partout en Europe, et tes propos vont être une honte avec le recul.

    Le cannabis SAUVE des millions de vies, pas le contraire. Une drogue douce ne détruit aucune vie contrairement à l'alcool et le tabac qui sont légal. L'Europe est très en retard à ce sujet, mais je suis convaincu que ça va changer dans les prochaines années. Les USA vont bientôt décriminaliser le cannabis dans tous les états, et ce sera l'effet boule de neige qui va convaincre l'Europe de suivre le pas.

    Je suis consommateur de cannabis médical, j'ai une prescription pour en consommer faite par un médecin enregistré. J'ai ma license de Santé Canada pour cultiver légalement mon cannabis organique sans pesticide. Le cannabis a grandement contribué à améliorer mes problèmes médicaux et rehausser ma qualité de vie. Je n'ai aucun effets secondaires contrairement aux médicaments chimiques que les pharmaceutiques me prescriraient si le cannabis serait toujours illégal.

    Tu devrais mieux t'informer, et je dis pas ça pour te troller. Tu découvrirais peut-être que lutter pour l'accès à cette plante rejoint plus les idées libertaires que l'inverse. Propager de la propagande anti-cannabis contribue à légitimiser la prohibition étatique qui empêche les docteurs de sauver des vies avec le CBD. En Amérique tout le monde pensait comme toi il y a quelques années, mais la légalisation a énormément changé les idées.

    Encore là tu devrais t'informer sur les psychédéliques (Champignon magiques, LSD, MDMA, psilocybine) et leur effet thérapeutique sur la dépression, anxiété, stress post traumatique, patients en fin de vie, etc.
     
  24. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  25. anarchiste, autonome
    Et ça aussi c'est un placebo, Docteur ?











     
  26. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  27. anarchiste, autonome
    Wow. J'ai cherché à valider la source de cette merde de propagande prohibitionniste.

    Dans la page "qui sommes nous" de Nonaladrogue.org, on trouve ceci :

    Mais qui est donc la fondation "Drug Free World" ?
    Une division de l'Église de Scientologie

    upload_2020-11-25_0-32-13.png

    Sur leur site officiel, Drug Free World se vante fièrement de fournir du matériel propagandiste à plus de 800 corps policiers pour mieux justifier l'emprisonnement de millions d'innocents (surtout des noirs et latinos de façon disproportionnée)
    upload_2020-11-25_0-37-18.png

    Bref, faudra trouver une meilleure source que la propagande des flics et des scientologues pour nous prouver que "la drogue détruit des millions de vies", et surtout ne pas poster cette merde sur un forum libertaire...
     

    Fichiers attachés:

  28. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 264
    1 619
    4,774
    Nov 2012
  29. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  30. anarchiste, autonome
  31. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 264
    1 619
    4,774
    Nov 2012
  32. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 264
    1 619
    4,774
    Nov 2012
    Je viens de finir de mater ce p'tit doc... Très intéressant !

    Je ne comprends pas pourquoi il y a cette limite d'âge imposé par youtube !
    (mais bon, avec eux, faut pas trop chercher à comprendre ! :))

    Un reportage très neutre de la chaîne suisse RTS datant de 2018 qui donne la parole à des patients, à des médecins et à des scientifiques...
    Vraiment à voir !

    Merci Ungovernable pour ce partage !
     
  33. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    403
    127
    6
    Juil 2017
    Homme
    France
    Je n’ai pas de connaissances particulières en médecine donc je ne dirais rien sur l’aspect médical des drogues illégales.

    Par contre ce que je crois certain c’est que toute prohibition (d’alcool, de drogues illégales, etc.) entraine automatiquement la formation de groupes de criminalité organisée violents.

    Ça me semble être un bon argument en faveur de la légalisation.
     
  34. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  35. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Est ce que la legalisation empêche la formation de ces groupes ?
    Il y a tj des choses illégales, à moins de légaliser le proxenitisme, le trafic d'organe, le braconnage, etc... L'Industrie illicite trouvera tj des débouchés.
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 16)

  1. Ziggy-star
  2. Samuel
  3. Bearl
  4. K0dama
  5. gorekhaa
  6. Godfried
  7. Wiston 2.0
  8. Ungovernable
  9. allpower
  10. Anarchie 13
  11. Anarkocom
  12. ferraille
  13. AAKUAN
  14. ninaa
  15. Stéphane Bazoches
  16. HNORD