Chargement...

Défendre les étudiants en lutte ? Pourquoi faire ?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Fanya, 30 Mars 2018.

  1. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    974
    145
    9
    Août 2015
    Austria
  2. social-démocrate
    Défendre des étudiants en lutte pour la conservation des facs qui sont des institutions hiérarchiques et qui reproduisent les inégalités sociales toussa toussa, un lieu d'ennui avec ses dirlos, ses profs, ses burocrates syndicaux, ses étudiants qui jouent aux petits chefs... moi j'ai beaucoup du mal avec ça. En fait je suis contre. Ils défendent une institution pourrie.

    Je sais aussi qu'il y a des anars profs, éducs et pions mais pour moi ce qu'ils font ne mérite que du mépris ou plutôt de la colère, mais que c'est mal vu de les critiquer parce que "faut bien bosser", "c'est que des prolos"... A quoi bon "se revendiquer anarchiste" si c'est pour reproduire directement contre des individus la hiérarchie qu'ils disent combattre, détester ? (et pour un salaire en plus, ce qui en dit peut-être long sur leur prétendue "éthique libertaire" dont ils se parent par ailleurs lors de rencontres, de manifs etc.)

    Est-ce que pour les autres membres du forum les étudiants (comme les profs) luttant pour défendre l'institution scolaire sont défendables ? Si oui pourquoi et si non pourquoi ?
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Le film et les tracts des Lascars du LEP électronique n'ont pas pris une ride:

    LES LASCARS DU LEP ÉLECTRONIQUE
    (documentaire)

    Hiver 1986, manifestation contre la loi Devaquet, les élèves du LEP électronique se mettent en grêve. Leurs revendications ne sont pas les mêmes que celles des étudiants...

    [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG]
    Tout ce qui est critiquable doit être critiqué

    NOUS CRITIQUONS !
    ETUDIANTS, hier nous étions dans la rue avec vous mais autant vous le dire tout de suite, la réforme 2 Paquets on s’en fout ! Pour nous la sélection a déjà joué. L’Université nous est fermée, et nos CAP, nos BEP nous mènent tout droit à l’usine après un petit tour à l’ANPE.

    Pour nous la loi 2 Paquets est inutile :
    Nous critiquons l’Université.
    Nous critiquons les étudiants.
    Nous critiquons l’école.
    Nous critiquons le travail.

    L’école nous donne les mauvaises places. L’Université vous donne des places médiocres. Ensemble critiquons-les ! Mais ne nous dites pas : il faudra toujours des balayeurs, des ouvriers, ou alors allez-y les gars, ces places-là on vous les abandonne de bon cœur, vous gênez-pas !

    ON N’EST PAS PLUS BETES QUE VOUS, ON N’IRA PAS A L’USINE

    Si vous critiquez la loi 2 Laquais qui ne fait qu’empirer une situation mauvaise, vous n’avez rien compris !

    Du reste votre situation n’est pas de beaucoup meilleure que la notre. Une bonne partie d’entre-vous (60% parait-il) abandonnera ses études avant le Deug ; et ces mauvais étudiants auront droit aux même boulots subalternes et mal payés qui sont notre lot. Et quant aux bons étudiants qu’il sachent que les places moyennes qu’ils auront (les bonnes c’est pas à l’Université qu’on les trouve) ont beaucoup perdues de leur prestige et de leur pouvoir. Aujourd’hui un médecin n’est plus un MONSIEUR, c’est un employé de la sécu. Et qu’est-ce qu’un professeur, un avocat ? Il y en a tant... !

    ETUDIANTS, si vous critiquez seulement la loi 2 caquets et pas l’Université, vous vous battrez seuls et la loi passera d’un coup ou par petits bouts, vous L’AUREZ DANS L’CUL ! Et, si par hasard elle ne passait pas alors tout serait comme avant et la moitié d’entre vous se retrouverait dans les bureaux, vos usines aseptisées.

    ETUDIANTS c’est vous qui êtes appelés à gérer cette société et nous à la produire.

    SI VOUS BOUGEZ, SI NOUS BOUGEONS, TOUT PEU BOUGER.

    Mais si vous voulez seulement jouer les apprentis Tapie, si vous voulez seulement gérer loyalement cette société et devenir à moindres frais, éducateurs, assistantes sociales, animateurs, inspecteurs du travail, cadres, sociologues, psychologues, journalistes, directeurs du personnel ; pour demain nous éduquer, nous assister, nous animer, nous inspecter, nous informer, nous diriger, nous faire bosser...

    ALLEZ-VOUS FAIRE FOUTRE !!!

    Mais si vous voulez, pour commencer, critiquer le système scolaire qui nous exclut et nous abaisse, si vous voulez lutter, avec nous, contre la ségrégation sociale, contre la misère, la vôtre et la nôtre, alors...

    FRERES (SŒURS) AVEC NOUS, ON VOUS AIME !

    DES LASCARS DU LEP ELECTRONIQUE
    décembre 1986

    Tag école - Anarchistes Ivry

    Les Lascars du LEP électronique
     
    Dernière édition: 31 Mars 2018
    deserteur apprécie ceci.
  5. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    974
    145
    9
    Août 2015
    Austria
  6. social-démocrate
    Déjà lu, c'est assez rigolo. J'aime bien ce passage
    C'est en gros ce que je pense.

    On sait ce qu'ils sont devenus ces Lascars ?
     
    deserteur apprécie ceci.
  7. jumbo
    Offline

    jumboMembre du forum

    49
    19
    0
    Mar 2018
    Homme
    France
    Pourquoi défendre les étudiants en luttes ?
    Tout d'abord bonne question a la quelle je vais essayer de te répondre avec mes mots l'amis.

    Tout d'abord je suis dacord du fait que certain profs ne fonts rien d'autre que d'apliquer bêtement le programme de l'éducation national sans passion sans âme des cours fermé aux dialogue aux débats pour la plus part ce qui empêche certains élevés depuis la primaire a ne pas se poser de question sur son existence a accepter perpétuellement la soupe d'information qu'on lui donne sans meme contredire ces information venant de source qu'il a découvert comme étant "fiable" car se sont des source officiel du (gouvernement, des institutions officiels, des journaux nationaux "officiel"...) selon moi voila ou est le danger a avoir une éducation du système (a l'école) je rattrape notamment ton propos ou tu dit ["Je sais aussi qu'il y a des anars profs, éducs et pions mais pour moi ce qu'ils font ne mérite que du mépris ou plutôt de la colère, mais que c'est mal vu de les critiquer parce que "faut bien bosser", "c'est que des prolos"... A quoi bon "se revendiquer anarchiste" si c'est pour reproduire directement contre des individus la hiérarchie qu'ils disent combattre, détester ?"]

    Alors oui pour un anarchiste ou tout autres personnes ayant des idées politiques ou idéologique de rapprochant fortement de l'anti hiérarchie etc..., peut paraitre hypocrite aux premiers abords mais le but meme d'une lute et de faire changer les chose un prof pourais notamment ouvrir un débat en plein cour sur tout les thème possible (politique, religions, actualité...) afin d'ouvrir l'esprit des élèves il peut aussi les aider a se renseigner "librement" se documenter par eux meme bénéficiant d'une liberté d'expretion politique et idéologique face aux professeurs a l'institution scolaire ce qui pourais faire naitre une envie aux élèves d'avoirs une réelle influence au seins de leurs collège,lycées, fac...

    Donc voilla défendre des étudiants ou des profs en lutte a une importance tant que toute nos revendications ne serons pas entendu entièrement il faudra continuer a lutter pour avoir pourquoi pas des écoles auto gère dont touts les bénéfice serais partager équitablement entre toutes les personnes ayant bénéficier a maintenir une école sans l'aide d'une tierce entreprise pour la restauration le ménage les transports d'élèves pour une éducation libre pour la libre parole pour une vrais éducation qui nous apprennent des choses et non une education qui nous mettent de coter si on commence a se révolter pour bénéficier d'un meilleur monde.
    Sans étudiants en lutes tout sa ne pourra jamais ariver donc oui il faut soutenir les étudiant et s'intéresser a leurs cause si elle correspond a ce que vous vous réclamerez pour un monde meilleur...


    Si sa intéresse quelqu'un un topic sur l'éducation en général et vos idées pour changer tout sa j'ouvrirais une discutions d'ici peut le temps que je trouve un thème intéressant.
     
  8. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Il y en a déjà eu plusieurs:

    Le dernier en date:

    Droits & libertés - Contre l'école

    Et je pense que ce dernier topic est clairement une charge contre l'idée même d'éducation, non?
     
    jumbo apprécie ceci.
  10. jumbo
    Offline

    jumboMembre du forum

    49
    19
    0
    Mar 2018
    Homme
    France
    Ouai c'est vrais ce topics suffi largement ta pas tord
     
  11. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Pour se renseigner "librement" on n'a pas besoin d'un coach. Les renseignements on peut les recevoir ou les donner, de quel droit un connard s'intronise "éducateur"?
    Déjà le hic avec l'enseignement c'est que jusqu'à seize ans c'est OBLIGATOIRE. Et même après combien d'élèves ont la pression de leurs parents pour se faire bourrer le crâne?
    Alors comment prétendre "enseigner la liberté" (ce qui constitue déjà un vrai double bind...) dans un cadre obligatoire??? {vomi}
    De toute façon l'idée même d'éducation devrait dégoûter n'importe qui qui se prétend anti-autoritaire. ça suppose déjà de se la péter grave à la base, se prendre pour un modèle à suivre, non mais quoi?
    D'ailleurs pour ceux qui auraient encore des doutes quand on connaît pour de vrai les théoriciens de "l'éducation libertaire" c'est pas un hasard si on tombe sur les pires autoritaires.
    Alors l'échange d'infos et d'idées, OK, mais "l'éducation" ça ne peut être que condescendant, prétentieux, hiérarchisé, autoritaire par définition.

    Hélas non... Et on ne dispose d'aucun élément de recherche puisqu'ils n'ont jamais révélé ne serait-ce que leur prénom!
    j'ai bien peur qu'ils aient été rattrapés par leur "destin de classe", aussi intelligents dynamiques et déter soient-ils.

    D'ailleurs mon copain qui a bénéficié de la méthode Freinet à l'école publique, en CM1 et CM2 (moins pire que les autres méthodes même si bon un prof ça reste quand même un prof...) me l'avait confirmé: tous ses camarades de classe de l'époque fils d'ouvriers, quoique soulagés d'être moins emmerdés pendant deux ans, sont devenus ouvriers...
     
    Fanya apprécie ceci.
  13. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    Ha. T en fais quoi d un enfant de deux ans ? Tu le garde ? Tu le regarde ?
     
  14. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 008
    108
    0
    Août 2016
    Défendre les étudiants en lutte ? Pourquoi faire ?

    Peut être, tout simplement, au niveau reptilien même, parce que je me sens plus proche d'un étudiant (de gauche :p hein, pas d'un bébé facho) que d'un GUDard ou d'un flic ?
     
    gorekhaa apprécie ceci.
  15. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Ce qui est critiquable dans l'éducation c'est la volonté globale de formatage. Evidemment on peut transmettre des infos aux autres (quel que soit leur âge) mais on ne se présente pas comme modèle absolu à suivre. Et on admet que les enfants peuvent avoir raison contre nous, nous transmettre aussi des idées, infos...

    Et puisque dans ce topic il est question de profs et d'étudiants (souvent futurs profs...) ça c'est vraiment un métier nuisible. Qui peut se vanter plus qu'un instit ou un prof d'avoir fait crever d'ennui autant de gens dans sa vie?
    Pour la transmission de savoirs spécifiques on peut imaginer que ceux qui s'y connaissent en mécanique, maths, informatique, cuisine, etc. se mettent à disposition de ceux qui ont envie d'apprendre dans ces domaines.
    Parce que quand on n'a pas envie le cerveau rejette de toute manière les infos sans intérêt. C'est ce qui explique qu'on se rappelle si peu de choses de l'école à part les fondamentaux (lire, écrire, compter...).
    Pour les langues, que certains tentent d'inculquer aux tout petits, les enfants ne retiennent que celles qui leur servent au quotidien (le plus souvent avec des parents qui parlent cette langue).
    Quand je pense qu'on n'a qu'une vie et qu'on fout la moitié de notre belle jeunesse à la poubelle sur les bancs de l'école! Et tout ça pour tout oublier à l'arrivée! Alors qu'on aurait pu apprendre tant de choses si seulement c'était volontaire!
     
    Fanya et pilou-ilou aiment ça.
  17. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    Dans un amphi t es libre de partir.
    Et pour l école, si je suis d accord avec toi mais je trouve qu elle permet au moins de se libérer de la famille. Et mieux vaux crever d ennui à plein dans la même situation, Que tout seul dans ta famille que t as pas choisi.
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  18. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  19. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Le GUD c'est un syndicat étudiant, je dis ça, je dis rien...
     
  20. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 008
    108
    0
    Août 2016
    Wé wé t'as raison.

    Il ne vous manque pas Kuhing ? Trop discordant sans doute.
    Sinon, en l'espèce, tu ne m'apprends rien Anarchie 13 et j'avais bien pris soin de préciser "étudiant ... de gauche" par opposition aux autres.
     
    gorekhaa apprécie ceci.
  21. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos alliés...

    Oui les étudiants sont volontaires a priori (sauf pressions de la famille...). Et beaucoup d'entre eux se préparent à devenir profs à leur tour.

    L'école ou la famille tu parles d'une alternative... Oui le seul intérêt dans l'école ce sont les récrés, les contacts avec d'autres élèves. Mais tout ce temps perdu, irrémédiablement perdu... entre les récrés!!!

    [​IMG]
     
  23. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  24. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je sais pas pk tu fais une fixette là-dessus, la plupart des étudiants ne compte pas devenir (et ne deviendra pas) prof.
     
  25. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 401
    1 631
    427
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Tu as raison j'avoue que je ne connais pas les statistiques sur le sujet je ne me base que sur des gens que je connais (les profs et futurs profs sont vraiment surreprésentés dans les milieux militants, y compris anar, mais ça ne veut rien dire sur le ratio en général...), est-ce que tu en aurais de ton côté?

    Et si les étudiants futurs profs sont minoritaires, est-ce que c'est vraiment pour des raisons éthiques?

    Concours enseignants : est-ce qu'on saque trop les futurs profs ?

    En tout cas je peux fournir des statistiques sur le ratio d'enfants d'ouvriers qui font des études supérieures:

    Les milieux populaires largement sous-représentés dans l’enseignement supérieur

    [​IMG]
     
  27. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 688
    540
    141
    Jan 2009
    France
  28. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    A mon avis y a deux trucs déjà les profs sont présents dans les milieux militants ensuite les étudiants en sciences humaines / sociales sont très présents dans les milieux militants et en sciences humaines / sociales en particulier y a pas toujours énormément de débouchés à part prof. En plus je pense que les gens en sciences humaines sont souvent dans l'optique d'éduquer les gens pour leur apprendre comment fonctionne la société, surtout quand ils sont militants et qu'ils veulent apprendre aux ignorants pourquoi il faut se révolter. Donc en fait ça m'étonne pas trop que tu dises ça.
    Mais pour tout le reste par contre je suis pas sûr que ce soit le principal débouché (sauf peut-être en lettres).

    Perso je pense que c'est plutôt l'inverse, les étudiants qui se tournent vers une carrière de prof y associent des raisons éthiques. "L'éducation c'est un moyen de changer les choses pacifiquement". Après je dis ça parce qu'en sciences humaines les étudiants sont souvent pro-profs (genre quand y a des mouvements de prof et d'ailleurs je pense que y a plus de mobilisations de profs dans les sciences humaines / sociales que par exemple en droit ^^), que y en a pas mal qui kiffent les trucs genre éducation populaire et soutiennent que c'est par l'éducation qu'on va pouvoir changer les choses.
    Après j'ai dit "y associent des raisons éthiques" parce qu'à mon avis c'est jamais l'éthique qui guide les choix.
     
  29. jumbo
    Offline

    jumboMembre du forum

    49
    19
    0
    Mar 2018
    Homme
    France
    A tendance néo-nazi, ultra nationaliste et casseurs de "gauchiste" a leurs heurs perdu donc oui sindicat étudiant mais pas forcement très a cheval avec nos idées
     
    ninaa apprécie ceci.
  30. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 008
    108
    0
    Août 2016
    • Parle pour toi ... et beaucoup d'autres je n'en doute pas
    • Tout dépend des circonstances.
    Alors, pour faire bref, il semblerait que vous -Fanya & Ninaa -, (Anarchie 13 & Ioh je ne sais pas) ne vous sentiez pas plus proches des étudiants que ça.

    Qu'au prétexte qu'ils se forment à devenir de méchants capitalistes et/ou d'affreux enseignants-privateurs-de-liberté, vous ne vous sentiez pas l'obligation de les soutenir dans l'un au moins de leurs objectifs et/ou de les épauler face aux fachos ?
     
    jumbo apprécie ceci.
  31. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 743
    275
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  32. anarchiste, autonome
    Au Québec il y a une forte tendance syndicaliste auto-gestionnaire dans les organisations étudiantes telles que l'ASSÉ. Celles ci furent le pillier de la plus grosse grève étudiante du Canada, en 2012. Il y a un fort potentiel révolutionnaire chez les mouvements étudiants, pouvant servir de catalyseur d'un mouvement social qui mobilise les masses. D'autres exemples notoires, Mai 68 en France et la révolte de la place Tian'anmen.

    Se désolidariser des édutiant-e-s en luttes en prétextant que ces dernier-e-s encourageraient le maintient d'un institution, c'est l'équivalent de dire qu'il faut se désolidariser des ouvriers en luttes parce que les syndicalistes travaillent pour un patron... Je ne suis pas d'accord. Si une révolution doit se produire, elle passera forcément par la mobilisation des masses étudiantes et travailleurs-travailleuses. Il faut donc des structures organisationnelles pour coordonner les luttes dans ces milieux, ici et maintenant.