Chargement...

On a perdu le GARAP

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Anarchie 13, 8 Août 2021.

  1. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 875
    572
    142
    Jan 2009
    France
  2. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    J'aimais ce groupe et ses analyses, malheureusement depuis le début de l'épidémie ils ont sombré complètement du côté "anti-totalitaire" / anti-sécuritaire, à la sauce Orwell, Chomsky, Naomi Klein...

    Leur thèse de base était que la dangerosité de la covid était largement exagérée afin de justifier les mesures sanitaires totalitaires et provoquer volontairement (de façon planifiée donc) une crise économique permettant de relancer l'économie et justifier des contre-reformes contre le prolétariat en tuant dans l'œuf toute résistance.

    En soi, vu avec le recul ça ne me semble pas surprenant car ils ont toujours défendu l'idée selon laquelle la bourgeoisie serait une classe unie, bien consciente de la lutte des classes et de ses intérêts et capables de s'organiser et de planifier la société en fonction de ces intérêts. Je pense qu'ici se situe le centre du problème. Cette vision est non seulement erronée (de mon point de vue) mais elle constitue aussi la matrice idéologique du fascisme.
    Je pense au contraire que la bourgeoisie est avant tout individualiste, attirée par sa jouissance, faire la fête sur des yachts, voyager dans l'espace pour son propre plaisir, se faire mousser dans les médias... Le capitalisme c'est avant tout la concurrence et le profit à court terme. On est très loin de la planification, même l'organisation est compliquée et sert avant tout à gérer la concurrence entre bourgeois et n'est pas motivée par la volonté explicite de faire front pour mieux exploiter le prolétariat, ça c'est l'effet mais pas l'intention.

    De la même manière ils abandonnent complètement la dialectique en faisant des journalistes et du personnel politique sinon des bourgeois eux-mêmes du moins des extensions de la bourgeoisie qui se ferait dicter et répéteraient mécaniquement ce que les actionnaires veulent entendre... Je pense au contraire que les actionnaires s'intéressent beaucoup plus à si les médias qu'ils possèdent sont lus et leur rapportent, qu'à ce qui y est dit. Je doute très fort qu'ils se sentent menacés par les discours qui leur sont hostiles y compris sur leurs propres médias. Je suis même pas sûr qu'ils lisent ces médias.
    De plus vous le discours sur le totalitarisme en marche est largement repris sur toute sorte de médias. Youtube ne censure absolument pas les vidéos conspirationnistes dénonçant ce totalitarisme, pas plus que twitter ou facebook. Le monde diplomatique n'a pas la même ligne éditoriale que le monde et on y trouve des dénonciations du même type alors pourtant que l'actionnaire principal est le même. Mediapart n'est pas un média intimiste non plus...
    Il faut être naïf pour croire que des blockbusters comme matrix, fight club, mr. Robot et autres œuvres suitant le romantisme "anti-totalitaire" sont réalisés et produits par des indépendants.

    Mais j'ai l'impression que c'est une vision de la société commune dans l'extrême gauche dite "anti-autoritaire".
    Perso ça m'inquiète étant donné que je pense que ça renforce le fascisme en progression.
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 5)

  1. Anarchie 13
  2. allpower
  3. VolFila
  4. ninaa
  5. Ganate